fbpx
sport
Partager sur

OM Vs Lyon: Pierre Ménès descend l’attitude « consternante » de Marcelo !

Partager
Partager sur Facebook

Sur le plateau de Canal Football Club, Pierre Ménès a comme d'habitude réagit sans filtre, en parlant cette fois-ci de Marcelo Diaz, et de sa provocation au stade Vélodrome

Des accrocs entre joueurs ont suivi la fin de l’Olympico opposant l’OL à l’OM dimanche soir. Réagissant sur Canal Football Club, le consultant sportif Pierre Ménès a donné son avis, pointant un lyonnais du doigt.

 

Cet Olympico était d’emblée très tendu

 

Après une victoire juste (3-2) de Lyon, des prises de becs ont eu lieu avant le retour au vestiaire. Et il est très difficile de connaître la cause principale de ses accrochages.

Adil Rami a donc pu paraître assez nerveux au cours du match. Le marseillais a par exemple mis un coup à Marcelo Diaz, suite à une provocation de ce dernier.

Dans le camp d’en face, Anthony Lopez a lui aussi montré les dents, avant que ses camarades n’interviennent pour le séparer. On est donc déjà d’accord pour dire que cette rencontre présentait un aspect plutôt tendu.

Et pour clore tout ça, le brésilient Marcelo (qui avait donc reçu un coup de Rami) n’a pas hésité à bien montrer le dos de son maillot en sortant du terrain. Autant vous dire que personne ne voulait vraiment jouer dans la finesse.

Pour le lyonnais Jérémy Morel (ancien marseillais de surcroît), ces types de débordements ne sont pas acceptables.
« Quand je vois ça, ça me désole. […] On ne parle même plus de foot. On n’a pas besoin de ça, on ne se concentre plus assez sur le terrain, quand je vois ça, ça me désole » explique le joueur, agacé.

 

Si certains joueurs paraissaient dégoûtés, Pierre Ménès était consterné

 

Sur le plateau de Canal Football Club, les chroniqueurs, journalistes et consultants ont aussi donné leur avis sur cette situation. Mais la palme du tacle revient à Pierre Ménès, et son avis concernant Marcelo Diaz. L’éditorialiste embraye: « Soyons clair, c’est un gros débile ».

Entre nous, cela ressemble plus à un démarrage à l’américaine. Quoi qu’il en soit, Pierre Ménès reproche au joueur brésilien son arrogance. « Il a 32 ans, il est Brésilien, ça fait six mois qu’il joue en France… T’as gagné, rentre dans ton vestiaire. Ce n’est quand même pas la première fois qu’on a des scènes comme ça avec les Lyonnais. C’est consternant. » lance-t-il alors. Certains seront d’accord, d’autres penseront qu’il est un peu léger de se lâcher sur ce joueur alors qu’il ne serait pas le seul à avoir commis d’impair.

En tout cas, cette victoire cruciale permet à Lyon de se rapprocher de l’OM, troisième au classement de Ligue 1.