MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Non classé
Partager sur

Un prisonnier s’évade du pénitencier en surf !

Un prisonnier s’évade du pénitencier en surf !
Partage
Partager sur Facebook

Condamné pour agressions sexuelles, le prisonnier d’une vingtaine d’années s’est fait la malle avec un surf, tout simplement. Il s’est muni d’une pelle en plastique en guise de pagaie et a ensuite entreprit sa grande traversée. Trois kilomètres le séparait de la terre ferme. Les gardiens de la prison ne se sont pas aperçus immédiatement de sa fugue. Thomas Eberhardt, le directeur de la prison raconte :« Nous nous sommes rendus compte de son évasion ce matin, quand nous avons vu qu’une fenêtre était ouverte ». Il décrit la planche de surf comme« une antiquité qui traînait sous un abri ». Après les recherches des autorités, la planche de surf a été retrouvée à Holten, un village situé à trois kilomètres de la prison, en face de l’île.

« Il n’est pas très difficile de s’évader de Bastoy »

Si la scène paraît totalement incroyable et surréaliste, le directeur de la prison, lui, n’est pas plus surpris que cela : « Il n’est pas très difficile de s’évader de Bastoy. Cela semble spectaculaire, mais si ça n’avait pas été un surf, il aurait pu emprunter un autre moyen pour s’évader. Ce ne sont pas les objets flottants qui manquent ici. »

En effet, la prison de Bastoy fait office d’exception dans le domaine carcéral. Lieu de semi-liberté, le pénitencier met l’accent sur la réinsertion des prisonniers de façon « plus humaine ». Ainsi, les 115 détenus sont encadrés par 70 matons qui ne disposent pas d’armes. Leurs activités principales consistent à cultiver des terres, faire le ménage ou la cuisine. Des activités de la vie de tous les jours visant à réhabituer les détenus à une vie « normale ».

Prison deluxe

Et si en France, l’état des prisons est très décrié par le manque de confort, dans la prison de Bastoy, les détenus ont droit à un mode de vie très correct. Ainsi, ces derniers sont logés dans des bungalows, ils ont la possibilité de jouer au tennis, de regarder des films et de se détendre dans un sauna ! Ces attraits font que les évasions sont très rares à Bastoy.  Conscients de leur chance, ils ne souhaitent pas prendre le risque d’être ensuite transféré dans une autre prison.

Le prisonnier-surfer se trouve toujours en fuite.