fbpx
Non classé
Partager sur

Top 5 : les craquages capillaires au cinéma

Top 5 : les craquages capillaires au cinéma

Top 5 "Y'en a qui ont essayé"...de porter une coupe de cheveux improbable pour le tournage d'un film

Quand il s’agit de décrocher un rôle, les stars de cinéma donnent de leur personne, et de leur cheveux, pour le meilleur et pour le pire ! Top 5 des changements capillaires les plus ébouriffants.

5 – Vin Diesel dans Le Dernier Chasseur de Sorcières

Top 5 - les craquages capillaires au cinéma5
Vin Diesel avec des cheveux, c’est un peu comme Bruce Willis avec un peu plus de 3 poils sur le caillou : c’est tellement vieux qu’on ne s’en souvient pas. Au volant de la franchise Fast and Furious depuis près de quinze ans, Vin Diesel alias « babyface » porte le crâne lisse comme personne. Mais pour les besoin du film Le Dernier Chasseur de Sorcières qui sort le 28 octobre, Vinnie a du porter une imposante fausse barbe et même de faux cheveux.
Verdict : Vin… ne fais… plus… jamais… ça !

4 – Natalie Dormer dans Hunger Games : la révolte partie 1

Top 5 - les craquages capillaires au cinéma4
Révélée par la série Les Tudors puis propulsée au rang de star par Game of Thrones, la britannique Natalie Dormer s’est vue proposer le rôle de Cressida dans Hunger Games : la révolte partie 1. Problème : dans le roman, son personnage est décrit avec un crâne rasé ! Natalie Dormer et le réalisateur décident qu’un crâne a demi-rasé suffira.
Verdict : bluffant, elle est encore plus sexy comme ça !

3 – Natalie Portman dans V pour Vendetta

Top 5 - les craquages capillaires au cinéma3
Encore une Natalie, mais celle-ci n’a pas fait de demi-mesure ! Natalie Portman a du se raser intégralement les cheveux pour les besoins du tournage de V pour Vendetta. Son passage sous la tondeuse est même une scène du film, dans lequel elle joue une jeune rebelle anarchiste dont le disciple est le mystérieux V.
Verdict : franchement, même avec des cheveux roses (c’était le cas dans Closer), Natalie est canon

2 – Léa Seydoux dans La vie d’Adèle

Top 5 - les craquages capillaires au cinéma
En parlant de cheveux colorés, tout le monde ne peut pas en dire autant que Natalie Portman. Demandez donc à Léa Seydoux qui a coloré en bleu son carré court pour tourner dans le très sensuel La vie d’Adèle d’Abdelatif Kéchiche.
Verdict : on la préfère de loin en blonde dans Spectre, le prochain James Bond

1 – Brad Pitt dans Benjamin Button

Top 5 : les craquages capillaires au cinéma
C’est sans doute l’apanage des (très) beaux gosses, mais Brad Pritt peut à peu près tout se permettre avec sa chevelure. L’acteur américain ne s’en est pas privé dans sa longue carrière. En vrac, sa banane rockabily dans Johnny Suede, ses longs cheveux raides dans Entretien avec un vampire, ou sa barbe d’hermite dans The Fountain. Si on ne devait choisir qu’un film pour illustrer l’investissement capillaire de Brad Pitt dans ses films ? Sans hésiter, L’Etrange histoire de Benjamin Button . Brad y arbore plus d’une dizaine de coupes différentes, dont celle d’un vieillard.
Verdict : notre champion du craquage capillaire, parce que répété et assumé avec classe