fbpx
Non classé
Partager sur

Star Wars 8: Benicio del Toro au casting?

Star Wars 8: Benicio del Toro au casting?

Alors que Star Wars 7 n'est toujours pas sortie, Benicio Del Toro pourrait rejoindre le côté obscur de la force dans l'épisode 8 de la saga.

Le casting de Star Wars 8 commence déjà. Et l’acteur portoricain Benicio del Toro fait parti des noms en tête de la short list de Lucasfilm et Disney, pour incarner le méchant dans l’épisode 8, qui sera réalisée par Rian Johnson. C’est le site The Wrap qui a dévoilé l’information.

Star Wars 8: un choix de premier plan

Rian Johnson, aux commandes de Star Wars 8, dont la sortie est prévue pour mai 2017, lorgne sur Benicio del Toro, lauréat d’un Oscar du meilleur second rôle dans Traffic de Steven Soderbergh en 2001 et prix du meilleur interprète masculin au Festival de Cannes 2008 pour Che. L’acteur a eu un calendrier chargé ces derniers temps. Parti dans l’espace avec Les Gardiens de la Galaxie pour les studios Marvel, dans un rôle atypique de collectionneur aux cheveux blonds, Benicio del Toro pourrait apparaître comme un adversaire redoutable.

Benicio del Toro: une grande variété de rôles

Alors que les rumeurs sur Star Wars s’affolent et spéculent notamment sur un retour de Dark Vador dans un spin-off , on ne sait pas encore si le rôle que devrait endosser l’acteur serait celui d’un seigneur Sith ou d’un membre influent de l’Empire Galactique. Benicio del Toro avait refusé le rôle de John Harrison dans Star Trek Into Darness. Mais il avait excellé dans plusieurs registres, notamment dans un genre chaotique dans The Way of The Gun de Christopher McQuarrie, dans le rôle du petit caïd dans Sin City ou encore dans celui de révolutionnaire romantique en incarnant Ernesto Che Guevara dans Che de Steven Sodenbergh.

Les fans pourront se consoler avec la sortie de l’épisode 7 de Star Wars, intitulé Le réveil de la force de J.J.Abrams, qui débarquera le 18 décembre 2015. On sait également qu’un spin-off sur la vie de Han Solo sortira sur grand écran en mai 2018, avec Christopher Miller et Phil Lord à la réalisation.

Photo DR