fbpx
Non classé
Partager sur

Star Wars 7: George Lucas ne réalisera plus jamais de blockbusters

Star Wars 7: George Lucas ne réalisera plus jamais de blockbusters
Partager
Partager sur Facebook

Pour le créateur de la saga Star Wars, c'est une page qui se tourne.

George Lucas est l’illustre créateur de Star Wars, la saga au succès aujourd’hui mondial. Mais ce dernier a aujourd’hui légué son oeuvre à J.J Abrams et Disney, et compte ne plus jamais refaire de blockbusters.

Star Wars: George Lucas, pionnier du genre actuel blockbuster

Les blockbusters type Star Wars, pour George Lucas, c’est fini ! Pourtant, avec Steven Spielberg, il fait partie de ceux qui ont inventé le genre tel qu’on le connait aujourd’hui. Quand les nombreux fans du créateur de LucasFilm ont appris qu’il léguait tout son héritage à Disney et la tutelle du prochain Star Wars à J.J Abrams, c’était le drame. De nombreuses craintes ont été recensées, comme celle de voir le prochain Star Wars disney-isé. Heureusement, J.J Abrams s’est exprimé sur le sujet et a annoncé que Star Wars resterait fidèle à ce qu’il a toujours été, car il a réussi a obtenir le final-cut face à Disney.
Alors normalement, pas de mauvaises surprises le 16 décembre, date de la sortie française de Star Wars: Le Réveil de la force.
Si les fans furent choqués, Georges Lucas fut aussi un peu mélancolique à l’idée de laisser son bijou aux mains d’autres personnes, mais c’est sans regrets qu’il laisse le genre blockbuster de façon générale derrière lui. Bien que satisfait de son travail, il ne faut pas oublier que les tournages des trois premiers films furent catastrophiques pour lui, et que le réalisateur croulait sous les critiques

Georges Lucas, blasé par les critiques et le manque de liberté

Si de nos jours Star Wars est l’exemple même de la saga qui cartonne dans le monde du cinéma, cela n’a pas toujours été le cas. Les premiers volets étaient loin de faire l’unanimité, et les critiques ingrates ont fini par dégouter George Lucas de la réalisation.
Ce dernier a expliqué ce sentiment à Vanity Fair:
«Vous faites un film et tout ce que vous recevez, ce sont des critiques. Et les gens essaient de prendre des décisions sur ce que vous allez faire avant même que vous ayez l’occasion de le faire… Vous savez, ce n’est pas très amusant. Et vous ne pouvez pas expérimenter, vous ne pouvez pas faire grand-chose. Vous devez tout faire d’une certaine façon. Je n’aime pas. Je n’ai jamais aimé ça. J’ai commencé en réalisant des films expérimentaux et j’aimerais bien pouvoir le refaire. Mais, bien sûr, personne ne veut voir de films expérimentaux.»
Une décision qu’on peut donc comprendre. Quand à ses films expérimentaux, qui sait?
Après tout, quand l’original Star Wars 1: la menace fantôme est sorti en 1999, personne n’aurait pu croire que la saga aurait un tel impact dans la décennie suivante…