fbpx
Non classé
Partager sur

Spectre: Léa Seydoux amoureuse, elle pense fonder une famille

Spectre Léa Seydoux amoureuse, elle pense fonder une famille

Interviewée par Paris Match, l'actrice française et future James Bond Girl dans Spectre s'est confiée sur sa mystérieuse romance

Mais où s’arrêtera Léa Seydoux ? L’actrice de 29 ans avait déjà fait sienne l’année 2013 avec le triomphe critique et populaire de La vie d’Adèle, couronné d’une Palme d’Or à Cannes. Puis en 2014, Léa Seydoux avait confirmé son nouveau statut d’actrice bankable en donnant la réplique à Vincent Cassel dans la super-production française La Belle et la Bête.
En 2015, pour notre plus grand plaisir, le nom de Léa Seydoux risque d’être encore sur toutes les lèvres, les unes de magazines, et les écrans.

James Bond Girl aux cotés de Monica Belluci dans Spectre

À l’affiche de Journal d’une femme de chambre le 1er avril, la belle est aussi et surtout au casting du nouveau James Bond, intitulé Spectre, et prévu en salles le 11 novembre 2015. Alors que l’actrice et mannequin britannique Cara Delevingne était pressentie pour décrocher le rôle de Madeleine Swann, la française a su, malgré les doutes sur son sex-appeal, user de son charme magnétique pour convaincre Sam Mendes, réalisateur de Spectre, de l’associer à Daniel Craig, Monica Bellucci et Christoph Waltz dans le 24ème volet de la saga James Bond. Petite fille du grand patron des cinémas Pathé, Léa Seydoux devient désormais l’héritière d’une autre dynastie : celle des James Bond Girl françaises, catégorie illuminée par Carole Bouquet, Sophie Marceau, ou tout récemment Bérénice Marlohe (Skyfall). A l’aube de la trentaine, Léa Seydoux est donc comblée sur le plan professionnel. Et sur le plan personnel ?

J’ai rencontré l’homme de ma vie

Habituellement discrète sur sa vie privée, Léa Seydoux s’est confiée dans un entretien à Paris Match cette semaine. Et à la question Et l’amour ?, l’actrice répond J’ai rencontré l’homme de ma vie. Ce mystérieux amoureux, Léa le connaissait en fait depuis longtemps : Ça a été un coup de foudre en deux temps. Il y a quelques années, je l’ai fréquenté une première fois. Il était un peu jeune; moi, pas très mature non plus et absorbée par mon travail. Bref, on s’était ratés. J’avais vaguement gardé contact avec lui. Un jour nous nous sommes recroisés. Et là, je me suis dit: C’est lui!. L’actrice en est tellement sûre qu’elle envisage même de fonder une famille avec ce mystérieux inconnu. J’espère ! Avant, j’en voulais cinq (enfants), comme ma mère. Aujourd’hui la question de la surpopulation me semble trop angoissante pour procréer sans se soucier du reste. A la limite, adopter me semblerait presque plus sage. Plus encore que la surpopulation, c’est peut-être l’emploi du temps de Léa Seydoux qui risque de freiner ses envies de materner. Ces dernières années, la belle tourne au rythme moyen de 4 films par an !

Spectre: découvrez le teaser