fbpx
Non classé
Partager sur

Spectre : la critique partagée sur le nouveau James Bond

Après la projection presse de Spectre, tour d'horizon des avis critiques, pour le moins divisés

Depuis Casino Royale, l’attente est chaque fois plus grande. Il faut sans doute appeler ça l’effet Daniel Craig. Décrié avant même sa première apparition dans le costume de Bond, l’acteur britannique a contre toute-attente fait passer la saga dans une autre dimension : celle des films à très très gros enjeux. Celui de Spectre, 24ème épisode de la franchise 007 et cinquième avec Daniel Craig dans le rôle, est plus grand encore depuis que ce dernier a juré qu’on ne l’y reprendrait plus. La première projection presse a eu lieu cette semaine à Londres. Et on peut déjà lire tout et son contraire. Résumé.

« Excitant et spectaculaire, Spectre prend la défense des pro-Snowden »

Question critique, il y a ceux qui ont adoré sans réserve. C’est le cas de The Telegraph qui ont vu dans la séquence pré-génrique « Sûrement les meilleures quatre minutes introductives de toute la saga. » Même enthousiasme pour The Guardian, qui a vécu une aventure « incroyablement excitante, spectaculaire et presque délirante, dans sa construction proche d’un opéra (…) qui fait la promotion de la bravoure à l’ancienne de l’espionnage et prend la défense des pro-Snowden dans sa façon de décrire les méthodes modernes de surveillance qui attaquent les droits individuels des citoyens ».

« Trop de rebondissement artificiels »

D’autres quotidiens sont plus partagés, notamment entre « un premier acte formidable, rempli d’une noirceur prodigieuse » et une dernière heure « décevante, avec trop de rebondissements artificiels et trop de personnages au comportement prévisible » déplore The Hollywood Reporter. Un film inégal aussi selon le Daily Mail, pour qui « la narration s’embourbe par moments.». Heureusement, « à aucun moment l’action ne baisse d’intensité ».

« Oui, Spectre est moins bien que Skyfall »

De son coté, Variety s’attarde sur les détails de ce 24ème Bond, qui « rendent hommage aux chapitres fondateurs de la saga, faisant de Spectre un bonheur particulier pour les fans ultimes de 007 ». Mais pour les fans de Skyfall en particulier, la déception sera peut-être au rendez-vous. « Oui, Spectre est moins bien que Skyfall » tranche L’Express, qui rappelle qu’il s’agit « plus ou moins de la suite, comme une sorte de diptyque centré sur Bond, son enfance, ses doutes et ses pompes. » Cela donne un Sam Mendes « plus intéressé par le climax psychologique du film que par les poursuites de bagnoles. » L’Hebdomadaire note malgré tout « un générique particulièrement réussi », sur le thème de la fête des morts Mexicaine.