fbpx
Non classé
Partager sur

Les Visiteurs 3: La polémique autour de Pascal N’Zonzi continue !

Les Visiteurs 3: La polémique autour de Pascal N’Zonzi continue !

Alors que le film sort aujourd'hui en salles, la polémique autour de Pascal N'Zonzi continue! Les Visiteurs 3 partait déjà un peu perdant, et ça ne va pas s'arranger!

Après avoir poser la question d’une affiche volontairement raciste, le fils de Pascal N’Zonzi en personne a répondu concernant la polémique qui tourne autour de son père, absent de l’affiche des Visiteurs. On vous raconte.

Les Visiteurs 3: Le Retour de Jacquouille et Godefroy!

Bloqués dans les couloirs du temps, Godefroy de Montmirail et son fidèle serviteur Jacquouille sont projetés dans une époque de profonds bouleversements politiques et sociaux : la Révolution Française… Plus précisément, la Terreur, période de grands dangers pendant laquelle les descendants de Jacquouille La Fripouille, révolutionnaires convaincus, confisquent le château et tous les biens des descendants de Godefroy de Montmirail, aristocrates arrogants en fuite dont la vie ne tient qu’à un fil.

Le premier volet des Visiteurs avait été un énorme carton aux box office français en cumulant 13 671 595 entrées lors de sa sortie en salles. Le second, Les Visiteurs 2 : les couloirs du temps, avait rassemblé 8 038 852 entrées. « Les Visiteurs » avait même occasionné un remake américain, Les Visiteurs en Amérique en 2001 et aussi de Jean-Marie Poiré, mais n’avait pas bien marché… Cet échec retentissant avait pesé lourd sur les comptes de Gaumont, surtout après un autre flop d’un film à gros budget produit par la société : Vatel. C’est pour cette raison que Les Visiteurs – La Révolution a mis tellement de temps à se faire.

Le fils de Pascal N’Zonzi répond à la polémique autour de son père!

Il y a quelques jours, des internautes ont relevé sur les réseaux sociaux, une erreur sur l’affiche du film Les Visiteurs 3 : la Révolution. En haut de l’affiche, huit noms. Sur l’affiche, neuf acteurs. Il manque une inscription… En l’occurrence, celle du nom du seul acteur noir, Pascal N’Zonzi, comédien loin d’être anonyme puisqu’on l’a déjà vu dans Le Crocodile du Botswanga et Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu ?, film qu’il sauvait à lui tout seul. Sans parler de ses quarante ans de carrière, notamment au théâtre et dans le doublage.

Le fils du comédien a répondu au nom de son père à cette polémique. En effet, Gaumont a été taxé de racisme et nie plus ou moins la chose, parlant de proportions démesurées.

Voici la réponse de Moussa Chris N’Zonzi:

« Je tenais à remercier tous ceux qui se mobilisent pour mon père, au nom de ma familleOn nous a beaucoup demandé ce qu’il en pensait et pour faire simple,la faute revient à son agent qui a de ce fait été remercié puis il a reçu des excuses. Le reste n’est que l’effet boule de neige dû au pouvoir du net.
Il se porte bien et il est déjà sur autre chose mais « nous » (la relève) on va se charger de rafraîchir la mémoire de ceux qui « banalisent » ce que l’on « sacralise » car contractuelle ou pas, on n’insulte pas 40 ans de carrière de la sorte.
Merci immensément à ceux qui se mobilisent sur les affiches pour dénoncer ce manquement. Paix sur vous. One love »

Alors, que pensez de cet oubli, si c’en est vraiment un? Polémique excessive ou réalité frappante?

On vous laisse sur un remix qui donne le sourire, à déguster sans modération!