fbpx
Non classé
Partager sur

Les Quatre Fantastiques: un blockbuster à oublier

Les Quatre Fantastiques: un blockbuster à oublier

Le blockbuster "Les Quatre Fantastiques" sort aujourd'hui. Une déception pour ce film de Marvel, qui ne parvient pas à se hisser au niveau des comics.

Ceux qui s’attendaient à retrouver l’ambiance des comics vont être déçus. Ce « reboot » des Quatre Fantastiques laisse vraiment un goût amer, comme sa précédente reprise.

Les Quatre Fantastiques: un film surfait

Alors que le casting est assez alléchant pour ce long-métrage hollywoodien à gros budget, le film a le tort de ne pas s’inscrire dans l’univers cinématographique des studios Marvel, alors que les fans le demandaient. Les Quatre Fantastiques ne paraît pourtant pas ennuyeux quand on se penche sur le potentiel des héros. Mais le scénario est vraiment tiré par les cheveux, avec un vilain qui tombe dans tous les clichés du mauvais méchant.

Entre Kate Mara, Miles Teller, Jamie Bell et Michael B. Jordan, l’alchimie n’est pas au rendez-vous et demeure absente du début à la fin du film. Dix ans après le long-métrage avec Jessica Alba et Chris Evans qui avait déjà déçu, on était en droit de s’attendre à mieux de la part du réalisateur Josh Trank, surtout après le prometteur Chronicle.

On reprend donc les mêmes personnages, jusqu’au même supervilain, le Docteur Doom, en recommençant pour un récit original assez confus. La production semblait pourtant se doter des meilleurs atouts au niveau des effets spéciaux, mais on reste statique devant le manque de charisme des personnages.

Un manque de cohérence

Michael B.Jordan avait prévenu qu’il y aurait des changements. Mais on imaginait pas une telle absence de profondeur. Les relations entre les personnages sont quasi-inexistantes, et la crédibilité du scénario en prend un coup avec l’enfant qui invente une machine de téléportation, et les multiples scènes d’action bâclées.

Malgré quelques belles images numériques, on reste surpris par la pauvreté des décors, entre le laboratoire scientifique, la base militaire et la planète volcanique. Surtout qu’aucune scène ne sort vraiment du lot durant les affrontements. Une suite est prévue pour 2017. On espère que les producteurs seront plus inspirés en restant davantage fidèles au comics.

Photo DR