fbpx
Non classé
Partager sur

Kesha aurait été violée par son producteur !

Kesha aurait été violée par son producteur !

Kesha vient d'accuser son producteur Dr. Luke de l'avoir violée et droguée et a porté plainte au tribunal de Los Angeles. Son mentor vient de démentir l'information et l'accuse à son tour de diffamation

La chanteuse Américaine Kesha fait la une de l’actualité cette semaine non pas musicale mais rubrique faits divers ! Malheureusement pour elle, elle serait bien passée de cette histoire car on peut dire que c’est vraiment un bad buzz. En effet la postar qui avait cartonné avec ses tubes Tik Tok, Your Love Is My Drug sortis en 2010 puis avec Die Young en 2012 semble désormais loin du top des charts et des projecteurs.

Kesha violée et drogué par son mentor !

Elle accuse son producteur Dr. Luke qui a notamment travaillé avec Katy Perry, Rihanna, Pink, Kelly Clarkson ou encore Britney Spears de l’avoir violée. Avant cela sa mère, Patricia Rose avait révélé à la presse les troubles que sa fille subissait concernant ses problèmes de santé et les pression faite par celui qui croyait en sa fille.

Il a dit à un de nos amis qu’il trouvait qu’elle ressemblait à un frigo dans son dernier clip, et que ce serait bien si elle pouvait essayer de contrôler son poids… Elle ne mincissait pas assez vite. Elle a craqué, et m’a appelée d’une station service après s’être fait vomir, et elle a avoué qu’elle le faisait souvent .

Nous apprenons maintenant que Kesha aurait porté plainte contre Dr. Luke au Tribunal de Los Angeles pour des faits beaucoup plus grave. Selon l’information publiée par l’AFP, nous apprenons que la chanteuse s’est réveillée un matin nue (…) et nauséeuse dans le lit de Dr. Luke, sans se souvenir de comment elle y était arrivée, après qu’il l’ait forcée à prendre des comprimés. Elle raconte avoir téléphoné à sa mère pour lui dire qu’elle avait été violée après avoir pris de la drogue, du GHB.

Kesha dit-elle la vérité ? Son producteur Dr. Luke aurait démenti cette information et l’accuse à son tour de diffamation et de rupture abusive de contrat.

Source : AFP.