fbpx
Non classé
Partager sur

Jennifer Lawrence : moins payée que ses collègues masculins, elle pousse un coup de gueule

Jennifer Lawrence : moins payée que ses collègues masculins, elle pousse un coup de gueule

Dans une tribune énervée pour la Newsletter de Lena Dunham, Jennifer Lawrence se plaint de ne pas gagner autant que ses collègues "qui ont la chance d'avoir un pénis"

Jennifer Lawrence est connue pour ne pas avoir sa langue dans la poche. L’interprète de Katniss Everdeen l’a encore prouvée en rédigeant une lettre ouverte au vitriol, dans laquelle elle dénonce l’inégalité salariale qui règne à Hollywood.
La fameuse tribune, intitulée « Why Do I Make Less Than My Male Co‑Stars ? » (« Pourquoi est-ce que je gagne moins que mes co-acteurs masculins ? ») a été publiée dans Lenny Letter, la newsletter de Lena Dunham, créatrice de la série Girls. Jennifer Lawrence y parle féminisme, un sujet sur lequel l’actrice de 25 ans « est restée jusque là silencieuse » de son aveu même car elle « n’aime pas rejoindre des débats et des causes qui ressemblent surtout à un effet de mode ». Mais elle a changé d’avis…

Jennifer Lawrence - moins payée que ses collègues masculins, elle pousse un coup de gueule2

« Ceux qui ont la chance d’avoir une b*te »

Quand Sony a été piraté et que je me suis rendu compte que je gagnais beaucoup moins que ceux qui ont la chance d’avoir une b*te, je n’étais pas en colère contre Sony. J’étais en colère contre moi-même. raconte Jennifer Lawrence qui, à l’époque, n’était pas encore l’actrice la mieux payée au monde.
« J’avais échouée dans mes négociations parce que j’avais cédé trop tôt. Je ne voulais pas me battre pour quelques petits millions de dollars dont, franchement, je n’avais pas besoin. » explique J-Law, à l’affiche du dernier volet de la saga Hunger Games qui sortira le 18 novembre. Un caprice de star pour l’actrice la plus bankable du moment ? Elle s’en défend « Je vous avais prévenu qu’on ne pouvait pas s’identifier à mes problèmes, ne me détestez pas » écrit-elle.

Jennifer Lawrence en a marre d’être « gentille »

Et la jeune star de rapprocher son problème de celui de la gente féminine en général : « Je ne voulais pas avoir l’air ‘difficile’ ou ‘gâtée’ (en demandant un plus gros salaire NDLR). C’est un aspect de ma personnalité contre lequel j’ai lutté pendant des années, et fondé sur des statistiques, et je ne crois pas être la seule femme avec ce genre de problématiques. » nous dit Jennifer Lawrence, qui estime donc que les disparités de salaires entre hommes et femmes s’explique avant tout par par l’attitude plus « gentille » des femmes.
Un comportement passif que refuse désormais d’adopter l’actrice : « J’en ai marre d’essayer de trouver la façon ‘gentille’ de dire ce que je pense pour qu’on m’apprécie toujours. J’emmerde ça. Je ne crois pas avoir déjà vu un homme avec lequel j’ai travaillé prendre le temps de réfléchir à la meilleure façon dont il pourrait être entendu. Il est juste entendu. ». Le message est passé, et venant de Jennifer Lawrence, il devrait trouver un écho important à Hollywood. La tribune de J-Law a en tout cas beaucoup plu à Emma Watson, qui n’a pas manqué de le faire savoir sur twitter.