fbpx
Non classé
Partager sur

Festival de Cannes 2015: la sélection officielle dévoilée !

Festival de Cannes 2015: la sélection officielle dévoilée !

Maïween, Natalie Portman, Woody Allen, Gus Van Sant... découvrez la sélection du Festival de Cannes 2015

C’est déjà l’été ! Dehors il fait 30 degrés, et il flotte dans l’air comme un parfum de Côte d’Azur…Sans doute parce qu’aujourd’hui, la direction du Festival de Cannes dévoile les films qui s’affronteront pour décrocher la Palme d’Or. Qui succédera au turc Nuri Bilge Ceylan, primé l’an dernier avec Winter Sleep ?

Un défilé de stars internationales

A l’occasion de l’annonce de cette sélection, Thierry Frémaux, directeur du Festival, a annoncé la présence à Cannes de nombreuses stars, cette année encore : Benicio Del Toro, Michael Fassbender, Mathew Conaughey, Naomi Watts, Emma Stone, Charlize Theron, Tom Hardy, Lea Seydou, Vincent Cassel, Colin Farell, et Cate Blanchett, entre autres, seront présents sur le tapis rouge de la Croisette entre le 13 et le 29 mai.

4 films français en compétition !

Cocorico ! Le cinéma français est à l’honneur cette année puisque 4 films français sont en compétition : Dheepan, de Jacques Audiard, La loi du marché, de Stéphane Brizé, Marguerite et Julien de Valérie Donzelli, et Mon Roi de Maïween. Le 68ème Festival de Cannes ouvrira sur un autre film français, hors compétition celui-ci : La tête haute, avec Benoit Magimel, Sara Forestier et Catherine Deneuve. Il est mis en scène par Emmanuelle Bercot. C’est la première fois depuis 28 ans qu’une femme réalisatrice ouvre le Festival.

Mad Max rend fou la Croisette

Le 14 mai, premier gros événement du Festival: George Miller présentera son Mad Max : Fury Road en avant-première mondiale, 30 ans après le dernier épisode de la saga culte. Le Festival 2015 verra également le grand retour à Cannes de Woody Allen avec Un homme irrationnel. Mais il y aura aussi du neuf, avec Natalie Portman qui présentera Une histoire d’amour et de ténèbres, son premier film en tant que réalisatrice.

Un président du jury à deux têtes

L’an dernier, la 67è édition du Festival de Cannes avait été marquée par un Prix du jury partagé entre Jean-Luc Godard et Xavier Dolan, ex-aequo pour leurs films respectifs Adieu au langage et Mommy. Le Festival avait aussi été marqué par les sifflets reservés à Lost River, le premier film de Ryan Gosling.
Après Jane Campion en 2014, la présidence du jury sera assurée pour la première fois par 2 personnes, deux inséparables : les frères Coen. On appelle le duo « le réalisateur à deux têtes », et elles sont plutôt bien faites : les collaborations de Joel et Ethan leur ont valu d’être plusieurs fois primé au Festival de Cannes, pour Barton Fink (Palme d’or en 1991), Fargo et The Barber (Prix de la mise en scène en 1996 puis en 2011), The Ladykillers (Prix du Jury 2004) et plus récemment Inside Llewyn Davis (Grand Prix en 2013). Aux cotés de ce président à deux têtes, on ne devrait pas tarder à connaître les noms du reste du jury. On sait déjà qu’exceptionnellement ils seront 7, puisque le président compte pour 2.

Voici 90% de la sélection (le reste sera connu en début de semaine prochaine) :

Hors compétition

La Tête haute, d’Emmanuelle Bercot (film d’ouverture)
Mad Max : Fury Road, de George Miller
Un homme irrationnel, de Woody Allen
Inside out, de Pete Docter & Ronaldo Del Carmen
Le Petit prince de Mark Osborne

En compétition

Dheepan, de Jacques Audiard
La loi du marché, de Stéphane Brizé
Marguerite et Julien, de Valérie Donzelli
Le Conte des Contes, de Matteo Garrone
Carol, de Todd Haynes
The Assassin, de Hou Hsiao-hsien
Mountains may depart, de Jia Zhangke
Notre petite soeur, de Hirokazu Kore-eda
Macbeth, de Justin Kurzel
The Lobster, de Yorgos Lanthimos
Mon roi, de Maïwenn
Mia Madre, de Nanni Moretti
Le fils de Saul, de Laszlo Nemes
La jeunesse, de Paolo Sorrentino
Louder than Bombs, de Joachim Trier
The sea of trees, de Gus Van Sant
Sicario, de Denis Villeneuve

Un certain regard

Masaan (Fly away solo), de Neeraj Ghaywan
Rams, un fim islandais
Voyage sur l’autre rive, de Kiyoshi Kurosawa
Je suis un soldat, de Laurent Lariviere
Soleil de plomb, de Dalibor Matanic
The Other side, de Roberto Minervini
L’étage du dessous, de Radu Muntean
The Shameless, d’Oh Seung Uk
Las Elegidas, de David Pablos
Nahid, d’Ida Panahandeh
Comorea, de Corneliu Porumboiu
Maryland, d’Alice Winocour
Madonna, de Shin Suwon
The Fourth direction, de Gurvinder Singh

Séances de minuit :

Office, de Hong Won-Chan
Amy, d’Asif Kapadia sur Amy Winehouse

Séances spéciales

Asphalte, Samuel Benchetrit
Oka, de Souleymane Cissé
Amnesia, de Barbet Schroeder
Une histoire d’amour et de ténèbres, de Natalie Portman