fbpx
Non classé
Partager sur

En mai fais ce qu’il te plait : Alice Isaaz raconte la fresque historique de Christian Carion (video)

MCE a rencontré Alice Isaaz, jeune actrice à l'affiche du film En mai fais ce qu'il plait, qui raconte l'exode des habitants d'un petit village fuyant l'invasion allemande de mai 1940

« C’est un épisode dont on parle trop peu à mon avis. ». L’exode de mai 1940, Alice Isaaz en avait entendu parler à l’école, « mais pas assez » de son propre aveu. Pourtant l’actrice de 24 ans, jeune espoir du cinéma français, a foncé tête baissée quand elle a eu vent de la défection de Mélanie Laurent, qui devait jouer son rôle dans En mai fais ce qu’il te plait.
Dans cette émouvante fresque historique réalisée par Christian Carion (Joyeux Noël), Alice Isaaz incarne Suzanne, la jeune institutrice d’un petit village du nord. Quand les allemands passent la frontière belge, tous le village est contraint, comme des millions d’autres français, de prendre la route pour échapper à l’envahisseur.

« un quart de la population sur la route »

« Il y avait 10 millions de personnes sur les routes, ça représentait un quart de la population de l’époque. C’est énorme ! » insiste Alice Isaaz, qui s’est beaucoup servi des témoignages recueillis par Christian Carion avant le film pour préparer son rôle.
Dans En mai fais ce qu’il te plait, Suzanne est l’éclaireuse du village. « Durant l’exode, l’éclaireuse précédait le groupe en vélo, et allait voir en avant quelle route emprunter. Aujourd’hui on a des applications qui nous disent s’il y a des bouchons, mais à l’époque on avait besoin d’éclaireurs. Surtout quand il y avait 40 autres villages qui empruntaient les mêmes chemins. » explique Alice Isaaz. L’éclaireuse était aussi parfois la première témoin de scènes de massacre. Car en mai 1940, le long des routes bouchées, les avions allemands n’hésitaient pas à faire feu pour ralentir la fuite des populations.

Ennio Morricone ? J’ai cru que c’était une blague !

Dans ce chaos, En mai fais ce qu’il te plait raconte l’histoire d’un père qui recherche son fils. Une quête pleine d’émotion, magnifiée par la musique d’un maitre compositeur : Ennio Morricone, auteur de quelques unes des plus grandes bandes originales de l’Histoire du cinéma. « Quand Christian m’a dit qu’Ennio Morricone allait composer la musique du film, j’ai d’abord cru que c’était une blague ! » raconte Alice Isaaz. « C’est incroyable, mais j’étais surtout très contente pour Christian car c’est son compositeur préféré. »

En mai fais ce qu’il te plait, en salles le 4 novembre

réalisé par Christian Carion avec Olivier Gourmet, Mathilde Seigner, Alice Isaaz, August Diehl, Laurent Gerra