fbpx
Non classé
Partager sur

E3: notre dossier complet!

E3-notre-dossier-complet

Si vous avez raté l'un de nos articles sur l'E3, nous vous proposons le récapitulatif ultime!

Star Ocean – Stratégie de « long terme »

Dans une interview à l’E3, Shuichi Kobayashi, le producteur du jeu, évoque la possibilité que les Star Ocean soient en mondes ouverts. Square Enix nous a teasé lors de sa conférence à l’E3 2015 Star Ocean: Integrity and Faithless. Mais d’après une interview du producteur de l’épisode, jeuxvideo.com rapporte que Shuichi Kobayashi ferait office de pierre angulaire pour les titres à venir, et serait synonyme de renouveau pour Star Ocean.
Souvenez-vous il y a quelques semaines avant l’E3, Star Ocean: Integrity and Faithless s’offrait un site internet en guise de teaser, annoncé de ce fait pour 2016 lors de la conférence de Square Enix pour PlayStation 4 et la PlayStation 3. Il s’agit là du 5ème épisode de cette merveilleuse série, mais vous allez voir que l’interview accordée au Polygon révèle pas mal de trucs quant à l’avenir de la série. Le site jeuxvideo.com pointe justement le fait que Square Enix ait adopté une stratégie dite « à long terme » pour Star Ocean, les prochains épisodes auront pour solide base l’épisode 5: Integrity and Faithless. Et autant dire qu’il vise loin, très loin:
« Avec Star Ocean : Integrity & Faithlessness, j’aimerais aboutir à quelque chose de fondamental. J’aimerais faire quelque chose qui puisse fonctionner en tant que base pour les futures possibilités. Nous ne parlons donc pas uniquement de ce Star Ocean. Nous avons d’autres projets aussi. Nous souhaitons produire Integrity & Faithlessness comme un jeu clairement défini, sur lequel nous pourront rajouter différents élément afin de créer plus de jeux à l’avenir. »

Star Ocean Le « monde ouvert » évoqué

Kobayashi en a profité pour dire que l’objectif principal de l’équipe de production de Star Ocean était de faire plaisir aux joueurs, et satisfaire leurs demandes. L’une des plus récurrentes étant celle de l’implémentation d’un monde ouvert. Les Star Ocean futurs seront donc probablement en mondes ouverts:

« Personnellement, nous aimerions tenter le coup à un moment donné dans le futur. Pour l’instant, je suis plutôt content de continuer à travailler sur un concept plus dirigé par le scénario. Je cherche à attendre le meilleur moment pour pouvoir concrétiser cette évolution vers un monde ouvert. Mais ce n’est pas maintenant. »

Dark Souls 3 – C’était quoi? C’était où? C’était quand?

Quand l’un des jeux les plus prometteurs s’expose à l’E3, et qu’au final il s’agit de la présentation la moins intéressante de toutes… Il y a comme un hic… Quelque chose qui coince…
C’était jeudi dernier, une cinquantaine de journalistes (dont l’un de nos contacts) ont pu assister à une démo de gameplay de Dark Souls 3 à l’E3 jouée en direct pendant que le directeur adjoint du jeu, Hidetaka Miyazaki, commentait en live. Et il faut le dire, ce type a de l’énergie en réserve… Présenter la même démo, mot pour mot pendant deux jours… Faut le faire.
Alors où est-ce que ça cloche? Commençons simplement par le fait qu’un Dark Souls ne s’affiche pas en démo, c’est juste impossible… Pour comprendre, apprécier Dark Souls, il faut y jouer… S’y intéresser profondément. Mourir, apprendre, recommencer. Dark Souls, c’est la satisfaction incroyable d’avoir enfin battu un boss sur lequel vous avez galéré pendant des heures… à 4h du matin. Nuits blanches et frustrations par pelletés, c’est ça Dark Souls.

Dark Souls 3 – Un premier aperçu

Niveau graphismes, il ressemblait plus ou moins à un Bloodborne, il y a donc une véritable amélioration depuis Dark Souls 2. Niveau gameplay, on retrouve les même mouvements que DS2: roulades, pas en arrière, boucliers et, bien que cela n’a pas été montré lors de la démo, des sorts magiques. Comment on le sait? Hidetaka Miyazaki l’a confirmé pendant une brève session de questions/réponses après la démo.
DS3 1
Le personnage principal (contrôlé par le joueur) commence debout, face à un gigantesque labyrinthe de châteaux et de cours densément échafaudés (un véritable dédale quoi). Le joueur contrôle un personnage grand et mince, avec une armure de plaques et armé d’une épée, et d’un bouclier. Puis il se dirige vers un feu, un feu bizarre mais le genre de feu qu’on sait que ça va activer quelque chose, faut jouer à Dark Souls pour comprendre. Puis s’affiche sur l’écran « Bonfire Lit », feu allumé… D’accord, vive l’originalité. C’est alors que ce personnage avance dans un couloir, combat des ennemis plus petits que lui… Ah et il court devant un grand dragon aussi, avant d’aller combattre un boss qui manie deux épées à la perfection. Voici d’ailleurs un art-work:
DS3 2

Le joueur avait l’air de se déplacer plus rapidement que les personnages des deux premiers Dark Souls, rendant DS3 ainsi plus dynamique (en théorie), mais pas autant que Bloodborne. Fort de cette vitesse, ce personnage a de nouveaux mouvements en réserve, notamment la compétence de pouvoir dégainer rapidement une mini-arbalète en plein combat, ou faire une attaque puissante permettant de déstabiliser l’ennemi même si ce dernier est planqué derrière son bouclier.

Bon tout ça c’est bien mais vous savez, ce gameplay bien que dynamique était loin d’être passionnant… D’autant plus qu’il n’y avait aucune nouveauté digne de ce nom présentée… Mais bon, on connait les gars de From Software, ils nous ont fait des jeux excellents, pourquoi Dark Souls 3 dérogerait à la règle? Nous ne parlions là que de la présentation, et avons peu abordé le gameplay. Pas de quoi juger donc.
DS3 3

Qu’est-ce qui aurait été bien alors? Vous êtes compliqués!

Oui, chez MCE on anticipe vos questions / réactions! Ce qui aurait été bien c’est que l’équipe de DS3 prenne plus de libertés en termes de game design, et design en général afin qu’on retire cette impression de copie de Bloodborne (mais est-ce une référence?) de nos têtes. On aimerait bien voir autre chose, repenser ce qu’est Dark Souls et l’esprit Dark Souls.

Ceci dit, jouerons-nous vraiment à Dark Souls 3? Bien évidemment!

Need For Speed: Reboot

C’est donc un super reboot auquel nous avons droit! Amis de Need For Speed Underground et Carbon bonjour!

Need For Speed – Ce qu’il faut retenir de ce gameplay

Vous aimez notre façon de lister les points positifs et négatifs, alors continuons!

  • On retrouve les courses de nuit typiques d’Underground et de Carbon.
  • Les graphismes sont de toute beauté. Les effets de lumières, reflets et autres effets spéciaux sont très réussi… Mais est-ce que cela va faire souffrir les cartes graphiques?
  • Un système de customisation plus poussé que jamais, c’est ce qui manquait cruellement aux épisodes précédents comme Rivals, Most Wanted, The Run, ou encore Hot Pursuit.
  • Les concurrents semblent un peu plus futés et n’hésitent pas à vous défoncer.
  • Les flics ne semblent se préoccuper que de vous… Pour eux peut-être que vous faites la course tout seul comme le péquin que vous êtes?
  • De vrais acteurs, pas d’images de synthèses. Touchons-nous du doigt la perfection graphique?
  • Les voitures sont toutes fidèlement modélisées, difficile de faire mieux de nos jours.
  • Les voitures sont de véritables savonnettes… Choix judicieux ou vite insupportable?
  • Les caméras… Les caméras font d’horribles mouvements lors des virages… Si horribles que vous finirez bien tôt ou tard par rejeter de votre estomac votre petit déjeuner, déjeuner ou dîner. A vous de voir, manger ou conduire il faut choisir.
  • On retrouve le système de balises pour diriger la course. L’époque des murs fléchés invisibles en hologramme est révolue pour de bon.
  • De vrai faux-commentaires des réseaux sociaux viennent à la fin des épreuves ou en direct vous encourager.
  • Que pensez-vous de ce reboot? Conquis ou pas? Donnez-nous vos avis et peut-être que les commentaires les plus pertinents seront mentionnés dans notre prochain article? Et pourquoi pas?

    For Honor – Un jeu d’un genre nouveau ?

    For Honor est une nouvelle licence du studio franco-québécois Ubisoft : il s’agit d’une jeu d’action en vue à la troisième personne dans lequel le joueur prend part à des batailles médiévales dans la peau d’un héros. Les parties se jouent à 4 contre 4 et chaque équipe est épaulée par l’IA représentée par les soldats de son armée. Lors de ces batailles épiques, le joueur devra prendre le contrôle de zone stratégiques. Le plus intéressant réside dans le système de combat : si les affrontements contre les fantassins de base contrôlés par l’ordinateur sont simple, lorsque le joueur fait face à un personnage contrôlé par son adversaire, les combats prennent une autre dimension. Avec un système triangulaire d’orientation de l’épée – on peut parer dans trois directions – les deux joueurs en face à face vont devoir anticiper les coups de l’autre pour pouvoir les parer et le transpercer. Le joueur ne pouvant encaisser que peu d’attaques, les combats semblent être exigeants et tendus, et les morts fréquentes.

    Nous sommes donc au croisement entre un MOBA type Dota 2 pour le côté online en arène, un Chivalry pour l’aspect combats médiévaux purs et durs et un Dark Souls pour le côté très exigeants des affrontements et la relative fréquence dedécès auquel le joueur aura à faire face. On peut en tout cas s’attendre à ce que For Honor tente de s’immiscer dans le monde très lucratif de l’eSport.

    For Honor – Plein de zones d’ombres mais des arguments très intéressants

    Bien qu’alléchant, For Honor reste encore bien mystérieux, notamment au niveau de son histoire, et de ses différents modes de jeu. On sait néanmoins qu’il comporte trois factions : les chevaliers, les vikings et les samouraï, et qu’il aura effectivement une campagne solo mais aussi une campagne en coop. L’autre excellente nouvelle qui donne envie de suivre cette nouvelle licence de près : l’existence d’un mode en écran splitté, et ça, ça se fait suffisamment rare de nos jours pour qu’on le mette en avant (Rappelons par exemple que Halo 5 Guardians n’aura pas de mode écran partagé, ce qui était l’un des principaux attraits des précédents volets). Il faut néanmoins s’attendre à ce que les graphismes en prennent un coup d’ici la sortie officielle.

    Mass Effect Andromeda

    Quasiment muet sur le sujet depuis l’E3 2014, Bioware a fait un retour fracassant pour l’édition 2015 avec un trailer du prochain Mass Effect 4. Après un court trailer l’année dernier c’est une longue vidéo qui a été présenté à Los Angeles pour introduire celui qui répondra au nom de Mass Effect Andromeda.

    La vidéo ne nous dit finalement peu de choses sur ce que sera ce quatrième opus. On y voit un personnage dont l’identité n’est pas révélée, choisir entre plusieurs planète pour s’y rendre. Avant d’arriver sur l’une d’entre elle, sous le feu ennemi.

    Bioware a tout de même clarifié les choses sur son blog pour que les joueurs aient quelques chose à se mettre sous la dent. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, Mass Effect Andromeda sera très éloigné de la trilogie originale, autant en terme de temps que d’espace.

    Mass Effect Andromeda – Il y a bien longtemps dans une galaxie lointaine, très lointaine

    Le joueur sera amené dans une nouvelle galaxie, Andromède, et s’il ne retrouvera pas les personnages emblématiques de la série – notamment Shepard – il pourrait y avoir quelques liens avec les actions de ces derniers dans le passé. On remarque que le personnage du trailer porte une tenue sur laquelle figure le logo N7, renvoyant à l’alliance interstellaire.

    Pourtant, Bioware a affirmé que le personnage de la bande-annonce n’était pas celui que le joueur incarnera. Il faudra attendre un peu plus pour savoir qui sera le héros de Mass Effect Andromeda. On sait d’ores et déjà qu’il s’agira d’un humain (homme ou femme au choix) et qu’il sera amené à évoluer avec une équipe avec laquelle il pourrait effectuer toutes sortes d’interactions.

    Le studio a également précisé que le trailer avait été réalisé avec le Frostbite Engine et qu’il représente le résultat auxquels les équipes de développement souhaitent aboutir.

    En attendant d’autres informations, prenons notre mal en patience : Mass Effect Andromeda n’est prévu que pour 2015.

    Diablo 3 – Le jeu s’ancre un peut plus dans Heroes of The Storm

    Intitulée l’Eternel Conflit, cette mise à jour marquera l’arrivée de Léoric, le roi squelette que beaucoup d’entre vous ont pourfendu lors de l’acte 1 de Diablo 3. Il s’agira d’un guerrier au corps qui sera capable d’ériger des murs pour bloquer ses adversaires. Il pourra également prendre la firme d’une ombre après sa mort et utiliser ses compétences pour accélérer son compte à rebours de résurrection et réapparaître à l’endroit de son cadavre plutôt que dans sa base.

    L’autre personnage qui va faire son entrée dans le Nexus nous vient lui aussi tout droit de Sanctuaire, la planète de Diablo 3 : il s’agit du Moine. Il s’agira d’une classe soutien dont on sait pour l’instant peu de chose, son était de développement n’étant pas encore très avancé. Néanmoins tout porte à croire qu’il sera très mobile et pourra alterner entre comportement offensif et défensif à l’aide de mantras.

    Diablo 3 – Les gobelins au trésor débarquent en début de partie dans Heroes of The Storm

    La mise à jour qui accompagnera l’arrivée de ces deux héros mettra en place un événement temporaire qui permettra aux joueurs d’engranger de l’or supplémentaire et des portraits. Inspiré également de l’univers de Diablo 3 il s’agira de gobelins au trésor qui apparaîtront de façon aléatoire sur champ de bataille en début de partie.

    Pour les petits retardataires qui n’auraient pas encore jeté un œil a Heroes of The Storm, courez lire notre test pour vous faire une idée.

    Manette Xbox One – Chacun sa route, chacun sa manette

    La plus grosse nouveauté de cette manette Xbox One est son côté personnalisable. « L’idée nous est venue en concevant la nouvelle manette pour la Xbox One. Nous avions tous des attentes et des envies différentes » expliquait un ingénieur Microsoft à nos confrères de 01Net. Ainsi, il sera possible de changer les sticks analogiques à loisirs et ce très rapidement grâce à un système aimanté. Les joueurs pourront donc choisir de doter leur manette de sticks plus ou moins hauts, convexes ou concaves en fonction des envies et des types de jeux.

    La croix directionnelle pourra elle aussi être retirée au profit par exemple d’un pad plus rond, idéal pour faire des mouvements entre deux directions ou des arcs de cercle (très adapté aux jeux de combat). Notons que les matériaux utilisés à l’emplacement des sticks ont été modifiés – une partie des sticks est en acier – pour améliorer la durabilité des manettes.

    Manette Xbox One – Un bouton de verrouillage des gâchettes et 4 paddles

    Les gâchettes de leur côté bénéficieront d’une nouvelle fonctionnalité : un bouton de verrouillage progressif. Il sera ainsi possible de régler leur amplitude et ainsi mieux aborder les différents jeux : une large amplitude sera préférée pour faire des accélérations progressives dans des jeux de course, alors que d’autres se tourneront vers une amplitude beaucoup plus courte pour tirer plus rapidement lors de matchs endiablés dans un FPS.

    S’ajoutent à l’arrière de la manette quatre paddles, comme on en trouve déjà sur les manettes personnalisée de pro-gamer. elle pourront être assignée à de nouvelle fonctions et viennent donc garnir les possibilités (on peut imaginer le gain de jouabilité dans les RPG par exemple, mais aussi pour les FPS). La manette affiche également un nouveau bouton permettant de paraméter deux confirguratiosn de touches et d’en changer rapidement.

    Enfin la manette revêt une texture grippé sur les deux côtés de ses poignées : dites adieux au frags concédé à cause de la sueur de vos mains, ici vous garderez le contrôle en toute circonstance.

    Manette Xbox One – A manette de pro prix de pro

    Il ne reste plus qu’à savoir si toutes ces améliorations tiendront sur le long terme, si la manette gagnera vraiment en résistance et si le tout est bien optimisé. pour le savoir il faudra mettre la main à la poche : si cette manette s’adresse aux hardcore gamer c’est aussi parce que seuls ceux qui passent vraiment beaucoup de temps à s’entraîner seront prêt à débourser cette somme : 150 dollars. Ouch. Rendez-vous en octobre pour les plus courageux.

    Deus Ex Mankind Divided – Le jeu se dévoile avec brio

    Normalement pour obtenir des infos ou voir des démos, il faut s’infiltrer dans les systèmes de ventilation de l’E3 et utiliser son bras mécanique pour frapper au visage les employés de Square Enix, ou leur balancer de l’acide dans les yeux pour les faire parler. Quoi? C’est pas comme ça qu’on fait?
    Bon alors, pas aujourd’hui? D’accord… Voilà tout de même vingt-cinq minutes de gameplay de Deus Ex: Mankind Divided que vous pourrez regarder installé confortablement dans votre lit, canapé ou aux chiottes 🙂 Aucun employé de Square Enix n’a trop été violenté pour obtenir les images!

    Deus Ex Mankind Divided – Ce qu’il y a de bien

    On est pas du genre à s’exciter facilement à la rédaction de MCE, vraiment. Mais m**** vous avez vu ce truc? Et ce machin? Ou encore ce bidule? Et ce moment où ce gars devient invincible puis invisible? Wow.

    Revenons sérieux deux minutes, la démonstration technique de Deus Ex Mankind Divided est très impressionnante! Son prédécesseur, Human Revolution, était bien mais était assez faible sur certains aspects du jeu en particulier les combats. Mais cet opus semble prometteur, et s’est probablement amélioré. Voici ce qu’il faut retenir de cette superbe démo.

  • Le piratage à distance: c’est tout nouveau, vous pouvez pirater des robots ou des caméras à distance. Pratique c’est certain, rien n’est plus amusant que de rallier tous les robots et d’observer les gardes complètement pommés essayer de régler le « problème ».
  • Nanolame longue-distance: OK, on le savait déjà que ce jouet pouvait clouer les gens aux murs. Mais on peut maintenant tirer sur les murs pour les faire exploser. Ca offre de multiples possibilités là non? Nous ne critiquerons pas le choix du nom de Nanolame (Nanoblade en anglais).
  • Flèches assommantes: alignez-les, assommez-les. Les flèches non-léthales de Jensen sont assez… pratiques. Trop peut-être. On verra bien de toutes façons.
  • Deus Ex E3 1
  • Le bouclier Titan: Vous coulez sous une inondation de balles? Pas de soucis, transformez-vous en mastodonte! Le bouclier Titan vous donne un sacré boost, de quoi ne plus craindre les balles!
  • Icarus Dash: On dirait que quelqu’un a trop joué à Dishonored. L’Icarus Dash vous permet de foncer sur de courtes distances, même à la verticale en un clin d’oeil.
  • Deus Ex E3 2 Deus Ex E3 3

    Le titre s’annonce prometteur, voyons ce qu’il vaut dans sa version finale!

    Metal Gear Solid V: The Phantom Pain – Le replay

    Metal Gear Solid V: The Phantom Pain – Ce qu’il faut retenir de la démo

  • Avant de partir en mission, vous pouvez sélectionner vos alliés, véhicules, équipements et armes. Mais aussi votre point de déploiement, diriger votre Mother Base, changer les musiques…
  • Le système de récupération Fulton, auparavant irréaliste, est désormais plus vrai que nature! Si vous n’êtes pas à l’extérieur, le système ne se déploiera pas. Les ennemis réagissent désormais à l’enlèvement de leurs alliés!
  • La barrière de la langue est présente! Si vous n’avez pas d’interprète ou si vous ne parlez pas la langue des ennemis, vous ne pourrez pas les comprendre ni vous faire comprendre!
  • Le système de prise en otage est beaucoup plus complet qu’avant.
  • En plus des armes et des équipements, vous pouvez récupérer des vivres (essence, pétrole, matériaux) pour les exploiter à la Mother Base.
  • D-D est un compagnon malin et très utile. Il peut distraire l’ennemi, traquer une cible et vous obéit au doigt et à l’oeil. Il a un comportement très réaliste, il peut s’ennuyer, faire ses besoins…
  • Vous pouvez, en plus des ennemis et des animaux, récupérer les tourelles et véhicules ennemis et les utiliser plus tard contre eux!
  • Le système de CQC est beaucoup plus poussé qu’auparavant. Vous pouvez chopper l’ennemi au détour d’un coin, d’une fenêtre…
  • Vous avez le droit à une description détaillée et historique des lieux que vous visitez.
  • La météo et les intempéries influent sur la mission. Pensez à utiliser au mieux le Phantom Cigar!
  • Vous pouvez récupérer de la musique sur les radios et postes ennemis.
  • Vous pouvez choisir l’heure à laquelle vous vous déployez sur le terrain.
  • Le D-Walker, un véhicule bipède, s’avère très utile et est d’une discrétion… remarquable. Il peut vous scanner une zone, et éliminer les menaces.
  • Les plans que vous récupérez à l’ennemi vous permet de développer des armes/véhicules, que vous pouvez vous faire livrer sur le terrain à tout moment.
  • Le monde ouvert propose une faune et une flore, discrète, mais qui peut influencer vos déplacements et tactiques.
  • On peut analyser et marquer tous les ennemis.
  • L’ennemi apprend et s’adaptera toujours en conséquence. Utiliser toujours la même tactique n’est pas bon. L’ennemi se défendra toujours pour contrer la dernière technique utilisée pour les vaincre. Vous pouvez être très surpris!
  • Le jeu prend en compte la retombée de balle pour toutes les armes, mais aussi la distance, le vent et l’effet de Coriolis.
  • L’ennemi peut, comme vous, utiliser toutes sortes de pièges et de leurres.
  • Nous avons toujours la possibilité d’activer ou désactiver le ralenti déclenché lors que le joueur est détecté.
  • Les tours radar anti-aériennes sont à détruire afin de permettre à votre hélicoptère de se déployer plus proche de vos objectifs.
  • KOJIMA PRODUCTIONS apparaît à la fin, malgré les différents entre le studio et Konami. Bonne nouvelle?
  • Hololens – présentation sur Minecraft

    Hololens E3 Minecraft
    Minecraft est un jeu qu’on voit partout, on en a tous entendu parlé. Il est tellement populaire que c’est un incontournable passage pour tout gamer qui se respecte. Et pourtant, la démonstration des Hololens de Microsoft sur Minecraft donne au jeu presque une seconde jeunesse! Vous pouvez créer un nouveau monde sur n’importe quelle surface comme vous pouvez le voir dans le GIF au dessus, c’est magique!

    Mais il faut le voir pour le comprendre, voici la démonstration en entière. Le jeu commence précisément à 2:25.

    Hololens – Ce qu’il faut retenir concrètement de cette démo

  • Vous pouvez jouer à Minecraft sur n’importe quelle surface, puis la glisser sur une autre
  • Vous pouvez contrôler votre monde en utilisant vos mains et votre voix. Vous pouvez bien entendu vous promener et changer de point de vue selon votre bon vouloir.
  • Vous pouvez zoomer, et regarder aux alentours toujours grâce à votre voix.
  • Vous pouvez élever votre monde, et voir ce que vous ne pouvez pas voir en temps normal.
  • Peut importe où vous regardez, le jeu le calcule. Pendant la démo, le présentateur a fait exploser du TNT en contrôlant un éclair avec sa voix.
  • Gears 4 – Une bonne claque graphique

    Si on retrouve le style visuel et le gameplay propres à la franchise, on est tout de suite frappé par la beauté des graphismes, notamment des effets de lumière (qui a toujours été l’un des principaux atouts des jeux de la saga). Le décor est lui aussi très crédible et le vent anime la végétation de la plus belle des façons. Mais la grosse calque de la vidéo survient quand nos deux camarades se trouvent à proximité d’une tempête, des « vents ardents » comme il l’appelle. L’énorme tornade au loin est d’une beauté apocalyptique à faire trembler n’importe quel joueur aguerri, faisant voler en éclats des morceaux de bâtiment entier.

    Ce trailer nous permet de jeter un œil aux combats, si particulier dans Gears of War, avec un système de couverture qui avait fait du titre une référence du genre TPS. Le combat rapproché semble avoir gagné en fluidité et en variété de coups, mais quel bonheur de retrouver cette bonne vieille tronçonneuse pour pourfendre ces quadrupèdes menaçants.

    Gears 4 – La franchise phare de Microsoft est de retour, avec une version embellie de Gears of War 3

    L’annonce de Gears 4 s’est accompagné de deux petites informations non négligeables : il sera jouable en bêta pour tous les joueurs ayant fait l’acquisition de Gears of War 3 Ultimate Edition. Et la voici la seconde news, le précédent volet aura le droit à un remake HD aux petits oignons pour aider les joueurs à se replonger dans l’univers de la saga. Rendez-vous le 28 août pour le remake et en 2016 pour Gears 4.

    Gears 4 est pour l’instant prévu pour être une exclusivité Xbox One, ce qui n’était pas le cas du dernier volet. Pourtant Gears était bien une exclu Xbox lors de la sortie de son premier volet : le titre s’était imposé comme une référence et faisait office, aux côté de la franchise Halo, d’étendard et de system seller pour la console de Microsoft.

    No Man’s Sky – Des millions de planètes à explorer

    « Je veux que vous gardiez l’esprit que chaque point lumineux que vous allez voir est un soleil autour duquel gravitent des planètes qui ont leur propre fonctionnement, leur écosystème etc. » nous annonce le représentant d’Hello Games s’en suit alors un long dézoom au cours duquel on peut voir passer des millions de points lumineux. La salle est bluffée. Un tel jeu n’a encore jamais été vu. « Certaines planètes n’ont pas été visitée et ne le seront peut-être jamais, » nous avoue le développeur. On ne peut que rester bouche bée devant un tel projet.

    Pour nous montrer que le tout fonctionne quasiment sans chargement, il s’est ensuite rendu dans l’un de ses systèmes solaire pour visiter une nouvelle planète. Sur place on y découvre des robots protecteurs venu défendre la planète des intrusions d’aventuriers. Il y a des animaux, des point d’intérêts à visiter et tout est destructible et permet de collecter des ressources qui viendront remplir votre vaisseau et permettront de l’améliorer ou de crafter des armes. Ajoutons à cela un style graphique bien particulier et vous avez l’un des jeux les plus excitant de sa génération.

    No Man’s Sky – Encore beaucoup de points d’interrogation

    Néanmoins beaucoup de questions se posent quand au gameplay des gunfights ou des batailles spatiales qui semblent peu dynamique pour le moment. Et malgré l’identité visuelle on ne peut s’empêcher d’avoir un ressenti un peu fade quand au background où au côté aléatoire des planètes et de leur faune. Sera-t-il possible de rencontrer d’autres aventuriers ? d’autres joueurs ?. Il va falloir attendre encore un peu avant d’en apprendre un peu plus sur ce projet ambitieux. No Man’s Sky devrait sortir simultanément sur PS4 et PC Stay Tuned.

    Fallout 4 – Le jeu débarque cet automne!

    Comme annoncé lors de l’E3, nous aurons la possibilité de mettre nos mains sur le tant attendu titre de Bethesda dès l’automne prochain, précisément le 10 Novembre 2015 sur PlayStation 4, Xbox One et PC. Cinq petits mois à attendre! Nous vous proposons en attendant un petit aperçu de ce que nous avons pu trouver ça et là.
    Aperçu Fallout 4

    Fallout 4 – Premiers aperçus du jeu

    Bethesda a la classe niveau communication. C’est avec cette même classe qu’ils ont clôturé leur conférence E3, avec une bombe: une démo de Fallout 4, nous permettant d’avoir un bref aperçu du jeu grâce aux images fournies.

    En lisant l’article vous vous êtes probablement demandé d’où sortait le GIF posté plus haut? Ce n’est pas une erreur mesdames et messieurs, il s’agit du créateur de personnages! Vous pourrez jouez une femme aussi, enfin c’est vous qui choisissez!
    Voici le début de la démo, qui prend place dans la ville de Boston, aux États-Unis, d’avant guerre. Vous verrez votre famille et pourrez intéragir avec un employé de Vault-Tec.

    Star Fox Zero – Confirmé par Nintendo

    Nintendo l’avait promis, il ont bel et bien confirmé l’arrivée d’un nouveau jeu Star Fox baptisé Zero.
    Star Fox Zero ressemble aux autres jeux de la série auxquels bon nombre de joueurs dignes de ce nom ont du certainement jouer. Il s’agit toutefois de la première fois qu’un jeu de cette licence est adapté en haute définition et, faut il le préciser, sur Nintendo Wii U.

    La grosse nouveauté de Star Fox Zero est très certainement ce vaisseau qui peut se transformer:
    Vaisseau Star Fox

    Vos options? L’arwing, le Landemaster et le Gyro Wing.
    Le jeu utilisera pleinement le GamePad de la manette de la Wii U, vous permettant de voir ce qui se passe autour de votre télé, mais aussi pour mieux pouvoir viser.
    Star Fox manette Wii U

    Nintendo rajoute qu’il ne s’agit pas d’un remake, ni d’une suite directe des jeux précédents.
    Pour avoir un meilleur aperçu de ce que peux faire Star Fox Zero, voici une petite vidéo de démonstration du gameplay:

    Nintendo a même passé un peu de temps à discuter avec le designer Shigeru Miyamoto à propos de ces idées à l’origine de la série des Star Fox, et comment la sortie de Star Fox 2 l’a influencé:

    Mirror’s Edge Catalyst – Un remake ou un nouveau jeu?

    Pourquoi pas les deux? Mirror’s Edge: Catalyst a été dévoilé par le compte twitter de Mirror’s Edge (dirigé par Electronic Arts).

    Mirror’s Edge Catalyst – le jeu se dévoile en vidéos

    On le savait déjà que Mirror’s Edge Catalyst arrivait, mais comme toujours l’E3 nous permet d’obtenir plus de détails sur le reboot du jeu. « Les libertés individuelles ont un prix » semble être le thème de ce reboot.

    On retrouve donc le personnage principal de Mirror’s Edge: Faith. Bien qu’il s’agisse d’un reboot, le jeu offre des nouveautés en termes de gameplay. Les combats en vue subjective sont refaits, le jeu nous offrira la possibilité d’explorer la ville dans ce qui semble être un monde ouvert! La patte graphique, propre à Mirror’s Edge semble quant à elle disparue. Souvenez-vous, tout est blanc et une couleur une seule était prépondérante. Certes le design reste superbe, mais c’était ce qui rendait le jeu unique en 2008.

    Autre détail qui a son importante, DICE rapporte que Faith « n’a pas besoin d’armes ». D’après eux, les fusillades du jeu original n’étaient vraiment pas nécessaires et pas tant appréciées que ça. Enfin, il faudra attendre Février 2016 pour pouvoir y jouer! Les précommandes sont d’ailleurs ouverts sur le site officiel de Mirror’s Edge au prix de 59,99€. Le jeu bénéficie sur PC de la garantie EA Origin.

    Battlefront – Le multijoueurs


    Ca a l’air cool non? Electronic Arts, l’éditeur, affirme que les images ont été capturées sur un système PlayStation 4 sur une bataille de quarante joueurs, entre les rebelles et l’empire sur la planète gelée Hoth.
    « L’objectif des joueurs de l’empire est d’accompagner les Walkers AT-AT jusqu’à la base rebelle afin de la neutraliser. Et l’objectif des joueurs rebelles, et de tout faire pour les en empêcher! ».

    Les joueurs peuvent alterner entre vue à la troisième personne, et vue à la première personne. Différentes armes et équipements (comme des boucliers ou des jet packs) ont été présenté pendant le jeu. Ce qui peut choquer quelques uns, c’est le fait que les blasters aient du recul… Ce qui n’a jamais été le cas dans les Battlefront jusque là! Le framerate semble correct tout au long de la partie, les graphismes restent quant à eux appréciables bien que le moteur semble se faire un peu vieux.

    Les véhicules! On peut finalement contrôler les Walkers, les AT-AT, les chasseurs et tout ce qui est équipement fixe. Les combats entre les X-Wing et les chasseurs TIE sont dynamiques, et la tactique qu’on les Y-Wings pour faire tomber les AT-AT sort tout droit de l’épisode V de Star Wars. Enfin, les personnages légendaires comme Luke Skywalker ou l’infâme Dark Vador sont semble t-il jouables!

    Battlefront – Un mode coopération

    « Jouez seul ou en coop », tels sont les mots qu’on peut lire à la fin de la vidéo. Peut-on espérer une campagne solo ou des missions? Oui! C’est bien des missions que nous auront la possibilité de jouer.
    « La survie, c’est tout ce qui compte. Avec de nombreuses missions incluant Trials, Batailles et Combat des Héros, Star Wars Battlefront les missions de survie vous mettront aux prises avec des vagues de plus en plus difficiles de troupes Impériales – seul ou avec un ami Rebelle à vos côtés, en écran partagé ou en co-op en ligne.»

    Hitman – Les contrats s’enchaîneront jusqu’en 2016

    Square Enix a révélé le nouvel opus de Hitman à la conférence de presse de Sony, et devrait arriver en version digital qui, d’après l’éditeur, « grandir, s’approfondir, évoluer » en fonction du temps.
    Il y aura une phase de beta testing sur PlayStation 4 pour ce nouveau jeu Hitman, avec six nouveaux contrats exclusifs. On dirait qu’ils vont publier une version moins fournie que l’original, qui se développera de plus en plus en fonction des mois ou alors en fonction de ce que demanderont les joueurs.

    Square Enix a donné une date: le 8 Décembre 2015. « Le jeu évoluera avec le temps, avec un scénario qui connaîtra son dénouement en 2016 ». L’éditeur annonce le prix: 60€ et c’est tout. Rien d’autre, pas de contenu supplémentaire ou de micro-transactions.

    « C’est un tout nouveau terrain pour Hitman, le publier en version digitale nous permet de faire quelque chose de nouveau et excitant! » affirme Hannes Seifert, directeur à Io-Interactive. « Nous construisons une expérience unique, dans le monde de l’assassinat qui s’étant et évolue au fur-et-à-mesure que nous développons le jeu tout en prenant en compte les exigences des joueurs. Nous publierons les nouvelles zones, missions et contrats dès qu’ils seront prêts. Cela coûtera $60 et pas un de plus, vous aurez l’accès complet au jeu! » conclut-il.

    Final Fantasy VII – Le remake annoncé!

    Dix-huit ans et trois PlayStations plus tard, Final Fantasy VII connait enfin son remake en haute définition! D’abord sur PlayStation 4, puis sur d’autres plateformes. Square Enix, les développeurs, ont annoncé la nouvelle à l’E3 pendant la conférence de presse de Sony, après toute une journée pleine de rumeurs et autres théories. « Play if first on PlayStation » (Jouez-y d’abord sur PlayStation en anglais), c’est écrit dans le trailer. Par déduction, on peut deviner qu’il y aura donc une version pour la Xbox One et, croisons les doigts, pour PC.

    Final Fantasy VII – Un magnifique trailer

    Les fans de jeux de rôle, ou RPG, ont pendant longtemps espéré voir un remake du titre mythique qu’est Final Fantasy VII… au moins depuis la sortie de la première version de Final Fantasy VII. C’était devenu même un mythe, une blague, si ce n’est un meme (au même titre que Valve et le tant espéré Half-Life 3), chaque fois les développeurs de Square Enix trouvaient des excuses ou esquivaient les questions sur l’éventuel remake de FF7. Autant dire que l’annonce officielle était presque inespérée, presque incroyable mais c’est une réalité.

    Toutefois, nous n’avons que très peu d’informations pour le moment. Nous avons tout de même eu droit a un trailer, bien joli, bien mis en scène, que vous pouvez voir juste dans la vidéo en dessous.

    Final Fantasy VII – Le développement a commencé

    Hier vers 23h34, Square Enix a publié un communiqué de presse dans lequel ils annoncent qu’ils ont d’ores et déjà commencé la production de ce remake. Rien que ça, cela laisse présager un temps d’attente de quelques années peut-être? Le développement du jeu est en tout cas confié aux membres clés du projet original à savoir: le producteur Yoshinori Kitase, le directeur Tetsuya Nomura et le scénariste Kazushige Nojima. Une équipe qui va tout déchirer!

    Doom – Un gameplay qui déchire tout

    Hier soir à la conférence Bethesda pré-E3, nous avons eu droit à un premier gameplay (extrêmement violent soit dit en passant), nous montrant ce que Doom a dans le ventre. Rappelons-le, il est attendu au printemps 2016.
    Tout d’abord, voici un gameplay de huit minutes sur des combats en mode solo, qui combine l’action-rapide ultraviolente, véritable signature de la série, et des animations d’exécutions à la vielle école! Le tout est très jouissif, bien que le résultat est d’une absurdité sans nom!

    Puis un bref aperçu du mode multijoueurs que proposera le jeu:

    Avant de nous montrer le nouveau Doom Snapmap, un outils permettant aux joueurs de créer leurs propres cartes, expériences multijoueurs/coop, et différent modes de jeu!

    Pour enfin nous achever avec 5 minutes de gameplay supplémentaires, en Enfer!

    Après un tortueux parcours, entre abandon du projet Doom 4 et reboot annoncé à l’E3 2014, ce n’est pas une réelle surprise. D’ailleurs n’oublions pas que Wolfenstein: The New Order proposait comme bonus de précommande un accès exclusif et privilégié à la béta de ce tant attendu Doom. Ce nouvel opus est supposé nous apporter un gameplay à l’ancienne, bourré d’action et de gros flingues comme on peut l’entrevoir dans les dernier Wolfenstein sortis (The New Order et The Old Blood).