fbpx
Non classé
Partager sur

Daniel Radcliffe: Il dit avoir commis une erreur dans Harry Potter!

Daniel Radcliffe: Il dit avoir commis une erreur dans Harry Potter!

Le héros de Harry Potter exprime des regrets, et devient plus méfiant.

Daniel Radcliffe, on l’a vu grandir au fil des Harry Potter. La saga de J. K. Rowling est aujourd’hui mythique ! Mais voilà, le jeune homme exprime aujourd’hui quelques regrets sur son jeu d’acteur.
Interviewé par Playboy, il se confie sur ce qu’il n’aurait pas du faire, et explique aussi pourquoi il est plus discret pour ce qui est de sa vie privée.

Harry Potter: Ce que Radcliffe n’aurait pas dû faire

Daniel Radcliffe explique son point de vue sur ce qu’il a fait du personnage :
«Au cours des Harry Potter, j’essayais de m’améliorer et on pouvait voir l’évolution à l’écran. Mais sur ce film, ça s’est arrêté. J’ai peut-être même régressé.»
Dur jugement avec lui même… Il pense avoir mal vu le personnage de Harry, la façon dont il devait l’interpréter: «J’ai eu l’idée de voir Harry comme un soldat traumatisé par la guerre, qui se ferme émotionnellement. Ce n’était pas une mauvaise idée, mais une fois devant l’écran, ce n’est pas très intéressant de regarder un type qui n’exprime rien pendant deux heures et demi. J’ai l’impression de revoir une erreur que j’ai commise pendant 11 mois.»

La vie privée du héros de Harry Potter restera désormais privée

En voilà une autre, d’erreur. Se sur-confier quand on est une star ! La sincérité est une bonne chose, mais on ne va pas se mentir, quand on a des problèmes ce n’est pas la presse qui va les régler.
L’histoire, c’est qu’en 2011, celui qui incarnait Harry Potter avait longuement parlé de ses problèmes d’alcool au magazine GQ, éditions britanniques. Il leur a carrément dit qu’il était complètement accro et dépendant entre 18 ans et 20 ans ! On ne sait pas si les journalistes de GQ ont joué les psychologues pour Radlicffe ou pas, mais une chose est sûre: Le lendemain, des gros titres sont bien sûr sortis dans tous les magazines sur l’addiction de notre cher Harry Potter, et les titres n’étaient pas tendres pour le pauvre sorcier. Ce dernier qui n’avait pas vu le mal explique: «C’est devenu pénible. Tu essaies d’être sincère à propos de tes problèmes personnels et tu te retrouves exposé dans la presse à scandale.
J’ai été franc, j’ai dit des choses bien intentionnées. Tu te confies pendant trois heures et le titre sera quand même : « Ivre sur le tournage d’Harry Potter ! » Je ne parle donc plus trop de ces sujets désormais…

C’est une bonne idée pour le jeune homme. Un certain Johnny Depp avait bien compris ce problème et avait comme devise dès le début : « Never explain, never complain. » It could help you, Radcliffe…