fbpx
Non classé
Partager sur

Cavaillon: elle se retrouve en petite tenue dans la rue pour avoir refusé de coucher avec son amant

Cavaillon: elle se retrouve en petite tenue dans la rue pour avoir refusé de coucher avec son amant
Partager
Partager sur Facebook

A Cavaillon, dans le Vaucluse ,ce dimanche 25 octobre 2015 une femme s'est retrouvée dans la rue pour avoir refuser de coucher avec son amant.

Les faits se sont déroulés dans l’après-midi ce dimanche 25 octobre 2015 dans la commune de Cavaillon en région Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Une femme qui passait du bon temps avec son amant a été blessée au niveau des genoux et aux bras et s’est retrouvée en petite tenue dans la rue pour avoir refusé de coucher avec celui-ci.

Elle se refuse à lui et finit en petite tenue dans la rue

La scène se déroule dans la maison de la victime dans la commune de Cavaillon. La victime passait un moment agréable avec son amant lorsque une dispute très violente éclata entre eux. La jeune femme visiblement très en colère a expliqué aux policiers s’être retrouvée dans la rue en petite tenue après avoir refusé un rapport sexuel avec son amant qu’elle voyait quasiment tous les week-end depuis plusieurs années. C’est à ce moment précis qu’une dispute très violente a commencé entre les deux amants. Cette dernière a indiqué aux policiers que son amant était devenu très violent en la blessant au niveau du genoux et du bras après avoir refusé de se donner à lui.

La femme aurait alors fini dans la rue visiblement en petite tenue comme elle l’explique aux forces de l’ordre.

L’homme a été remis en liberté

Placé en garde à vue après les faits, l’homme a expliqué à la police que la victime serait devenue complètement folle. Il nie visiblement les faits qui lui sont reprochés. L’homme affirme qu’il voulait simplement la maitriser avant qu’elle ne devienne complètement folle. Faute de preuve, quelques heures après, le magistrat d’Avignon à demandé à ce que « l’individu soit relâché » rapporte le Dauphiné. Cependant dans les prochains jours l’homme devra expliquer sa version des faits devant le tribunal correctionnel d’Avignon.