fbpx
Non classé
Partager sur

Au Royaume des Singes : l’incroyable épopée des macaques à toque (critique)

On a vu Au Royaume des Singes, le nouveau Disney Nature au cinéma cette semaine. On vous dit ce qu'on en pense

Après Félins, Grizzly et Chimpanzés, DisneyNature explore un nouvel univers animalier : celui des macaques à toque de Birmanie. Ces drôles de petits singes coiffés d’une crête ont investi une cité antique au cœur de la jungle, et y ont installé leur petit royaume : une communauté d’une cinquantaine d’individus régie par une hiérarchie très établie. A la cime des arbres vit le chef des Macaques et ses féroces favorites. Tout en bas vivent les suivantes de la Cour. C’est le cas de Maya, une petite macaque née du mauvais coté de la branche, mais dont le destin hors norme fera d’elle la reine du Royaume des Singes, au prix d’aventures incroyables.

1000 jours de tournage dans la jungle

Créé en 2008, le label DisneyNature continue d’impressionner. Techniquement d’abord, Au Royaume des Singes est d’une qualité exceptionnelle. Des images à couper le souffle, un montage au diapason et une bande son emballante font du film un documentaire prenant. Rien qu’à imaginer la patience dont l’équipe de tournage a du s’armer pour obtenir de telles séquences, on réalise l’ambition du projet.

Au Royaume des Singes : émerveiller pour sensibiliser

Mais tout comme les précédents films du label, Au Royaume des Singes n’a pas seulement vocation à être un très bon documentaire. L’idée est d’abord d’en faire un film divertissant et accessible, dont l’histoire et les héros à quatre pattes sont capables d’émerveiller petits et grands, pour mieux les sensibiliser aux problématiques de protection animale. Et là aussi, c’est réussi. On parie que vous aussi, vous allez craquer pour les macaques à toques !

Au Royaume des Singes : les coulisses du tournage