fbpx
Non classé
Partager sur

Amy : le docu sur Amy Winehouse déclenche la colère de son père

Mitch Winehouse a vu Amy, le documentaire sur feu sa chanteuse de fille... et il n'a pas du tout aimé !

Pas encore sorti, mais déjà sous le feu de la polémique, c’est le destin d’Amy. Présenté au prochain Festival de Cannes en séance de minuit, le documentaire sur la sulfureuse chanteuse de soul suscite déjà des critiques acerbes de la part de la famille d’Amy Winehouse.

VOIR AUSSI>>> Amy, Mad Max: The fury road, Sicario… découvrez les films projetés à Cannes cette année

Dans un communiqué publié ce lundi par le clan Winehouse, un porte-parole explique que la famille de la chanteuse souhaite « se dissocier du film qui va sortir au sujet de leur très aimée et regrettée Amy. (Ils pensent) que le film est une occasion manquée de célébrer sa vie et son talent, qu’il est trompeur et contient des contre-vérités basiques ». Sans plus de précision, la famille Winehouse ajoute au sujet du film qu’« il y a des allégations précises contre la famille et le management qui sont infondées et déséquilibrées ».

« Amy aurait été furieuse ! »

Quelles allégations exactement ? Pour l’heure, c’est un mystère. Ce qui l’est moins c’est la place prépondérante que prenait Mitch Winehouse dans la vie de sa fille Amy. Dans les colonnes du tabloïd The Sun, le père de la chanteuse s’est dit scandalisé et triste : « Amy aurait été furieuse. Ce n’est pas ce qu’elle aurait voulu » a t-il déclaré.

Le réalisateur réplique

2 ans après la mort de la chanteuse, Amy –qui sortira en France le 8 juillet 2015– retrace la carrière musicale d’Amy Winehouse, icone d’une génération, décédée à l’âge de 27 ans d’une overdose d’alcool. Le documentaire est réalisé par Asif Kapadia, déja auteur du docu Senna sur le champion de Formule 1, pour lequel il avait reçu le BIFA et le BAFTA du meilleur film documentaire en 2011. Suite aux attaques de la famille Winehouse, le réalisateur a tenu à défendre son travail dans un communiqué : « Quand nous avons été approchés pour faire le film, nous nous sommes lancés avec le soutien complet de la famille Winehouse et nous avons abordé le projet avec une objectivité totale, comme avec Senna ».