fbpx
Non classé
Partager sur

A fond: casting, bandes-annonces et dernières informations du film avec José Garcia et André Dussollier

Partager sur Facebook

Découvrez ici toutes les informations relatives au film "A fond" de Nicolas Benamou avec José Garcia et André Dussolier et Florence Foresti.

A fond est un film de Nicolas Benamou au cinéma le 21 Décembre.

Casting

José Garcia, André Dussollier, Caroline Vigneaux, Charlotte Gabris, Vincent Desagnat, Jérôme Commandeur
Avec la participation de Florence Foresti

A fond: Aujourd’hui au cinéma !

A fond est aujourd’hui au cinéma ! José Garcia revenait sur l’aspect dangereux du film cette semaine pour Normandie-actu : « Le maître-mot était d’être courageux et audacieux, mais pas téméraire. Mais il faut vraiment être à bloc sur la sécurité, car c’est typiquement le genre de film qui peut-être une réussite ou un fait divers. », déclarait-il.

Synopsis

Une famille embarque dans son monospace flambant neuf, au petit matin, afin d’éviter les embouteillages pour les vacances d’été. Tom, le père, enclenche son régulateur de vitesse électronique sur 130 km/h. Au moment où une dernière bourde de Ben, le beau-père, pousse Julia, excédée, à demander qu’on fasse demi-tour, Tom s’aperçoit qu’il ne contrôle plus son véhicule. L’électronique de bord ne répond plus, la vitesse est bloquée à 130 km/h puis 160 km/h. Toutes les manoeuvres pour ralentir la voiture emballée restent sans effet. Une voiture folle, six passagers au bord de la crise de nerfs et un embouteillage monstre qui les attend à moins de deux cents kilomètres de là…

Voir aussi >>>> SCH soutient à fond Niska!

A fond: dernières informations

Interviewé sur le fait qu’il fallait tourner sur des voitures à vitesse réelle, José Garcia a expliqué : « Mais c’est ce qui m’a plu ! C’est là qu’on voit que Nicolas est quelqu’un d’extrêmement perfectionniste et de très ambitieux. On aurait été sur fond vert j’aurais été déçu. Vous savez quand je dis le mot ambition, ça n’a rien à voir avec l’arrogance, la vraie ambition c’est de prendre un pari qui soit exceptionnel. Souvent, pour une comédie, on rencontre des problèmes d’exigences et les ambitions sont revues à la baisse. Ce que j’apprécie beaucoup chez Nicolas c’est qu’il place la barre très haut pour être techniquement parfait. Alors soit ça passe, soit ça casse, quand ça casse ça fait très mal mais quand ça passe… c’est magnifique ! Et ça aurait été avec quelqu’un d’autre, jamais je n’aurais accepté ce film. »

Voir aussi >>>> Fun radio : le Harlem Shake déjanté de Michaël Youn et José Garcia