fbpx
Non classé
Partager sur

Star Wars 7 : « les théories des fans sont fausses » lâche Oscar Isaac

Star Wars 7 - « les théories des fans sont fausses » lâche Oscar Isaac

Alors que les théories sur l'intrigue de Star Wars 7 vont bon train sur la Toile, l'acteur Oscar Isaac a annoncé que toutes les rumeurs lancées par les fans étaient très loin de la vérité

Il est sûrement LE film le plus attendu de l’année à venir. Après des années d’attente et de patience, les fans pourront enfin découvrir en décembre prochain Star Wars 7 : The Force Awakens , dernier volet de la saga intergalactique mythique. Et qui dit film très attendu dit forcément rumeurs. Depuis la diffusion du tout premier trailer, les hypothèses et autres fuites sur Star Wars 7 sont allées bon train sur la Toile, certains fans se targuant d’avoir LA théorie la plus plausible sur le scénario du film de J.J Abrams. Et pourtant, aucune d’entre elles ne semblent être vraie. Et c’est Oscar Isaac en personne qui l’affirme.

Les fans loin du compte selon Oscar Isaac

À côté de la plaque . Voilà ce qu’a clamé l’acteur Oscar Isaac , interprète du pilote de X-Wing Poe Dameron dans Star Wars 7, à propos des théories des fans de la saga. Je ne peux pas parler pour le casting et l’équipe, je ne peux parler que pour moi, mais je me suis dit  » Est-ce que vous ne voulez pas patienter afin de découvrir le film une fois terminé ? a ainsi demandé Oscar Isaac. Je sais que tout cela crée de l’excitation. Je ne pense pas que ces petits leak aient véritablement porté préjudice au trailer. Quant aux théories sur le scénario qui s’appuient sur ces leaks, elles ne peuvent pas être plus fausses.

D’autant que le tournage de Star Wars 7 est très protégé, à tel point que, lors des auditions et des premières lectures, les scénarios ne nous étaient pas envoyés. a ainsi expliqué l’acteur. Il fallait se rendre au studio, s’asseoir dans une pièce pleine de caméras et lire le script. Ils sont très prudents car de nos jours, avec le nombre de blogs qu’il y a, les fans se nourrissent de n’importe quel contenu. À cause de cela, il faut qu’il y ait une grande sécurité . C’est un peu dérangeant, mais ça se comprend.

Pour en savoir plus, rendez-vous le 18 décembre 2015 dans les salles obscures.