fbpx
Non classé
Partager sur

Cold in July, le film qui déglingue la concurrence

Cold in July, le film qui déglingue la concurrence

Le film Cold in July a une méthode très particulière pour se débarasser de la concurrence : à coups de gros guns et de fusil à pompes

La fin d’année, traditionnellement, est une période plutôt chargée niveau cinéma. Entre les films pour réunir toute la famille, comme le dernier Disney, ou le blockbuster hollywoodien qui a préféré éviter un été surchargé, difficile de se faire une place au box-office. Alors certains choisissent de lutter avec leurs propres armes. C’est le cas pour Cold in July, le dernier film de Jim Mickle, qui sort le 31 décembre. Pour déglinguer la concurrence, les producteurs ont sorti une petite vidéo de promotion dans laquelle les acteurs principaux s’attaquent à leurs concurrents directs à coup de gros calibres et de fusils à pompe façon jeu vidéo old school. Original et jouissif.

Cold in July ne se laisse pas faire

Pour un peu, on se croirait dans une borne d’arcades au milieu des années 90. À l’écran, trois personnages représentant les trois acteurs du film, avançant dans une rue en 2D façon Double Dragon. Face à eux, le dragon du Hobbit 3, un Dark Vador échappé du trailer de Star Wars 7 ou le Terminator de Genisys. Et même le petit ourson Paddington, transformé pour l’occasion en grizzli avec un chapeau. Tous seront victimes de la fureur de vaincre de Cold in July, et subiront le même sort funeste.

Pourtant, le film n’a guère besoin de recourir à la violence pour parvenir à s’imposer. Son casting à de quoi allécher, avec l’ancien tueur Dexter, alias Michael C Hall, le toujours badass Sam Shepard, vu dans Mud ou La Chute du faucon noir, et Don Johnson, l’ancien de la série Miami Vice, vu récemment dans Django Unchained. Cold in July se passe en 1989, au Texas. Par une douce nuit, Richard Dane (Michael C Hall) abat un homme qui vient de pénétrer dans sa maison. Alors qu’il est considéré comme un héros par les habitants de sa petite ville, il est malgré lui entraîné dans un monde de corruption et de violence. À déguster saignant…