fbpx
Morning News
Partager sur

Morning News: Le pilote de la German Wings avait prémédité son acte, Le mauvais anniversaire du Président Hollande, La Juve prend une option en demi-finale de Ligue des Champions

Morning News: Le pilote de la German Wings avait prémédité son acte, Le mauvais anniversaire du Président Hollande, La Juve prend une option en demi-finale de Ligue des Champions

Ce qu'il faut retenir de l'actualité du mercredi 6 mai, c'est dans le Morning news : une nouvelle révélation sur Andreas Lubitz, le pilote suicidaire, le bilan des 3 années de François Hollande à l'Elysée, et la victoire de la Juventus en Ligue des Champions

Chaque midi, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Ce mercredi 6 avril : on en sait plus sur la folie suicidaire d’Andreas Lubitz, le pilote qui a précipité l’A320 de la German Wings dans la montagne. 3 ans jour pour jour après l’élection présidentielle, quelle bilan pour François Hollande? En football, la Juventus de Turin s’est imposé en demi-finale de Ligue des Champions face au Real Madrid.

Andreas Lubitz avait anticipé son acte

D’après une information relayée par le quotidien allemand Bild, le suicide du pilote de la German Wings serait tout sauf un coup de folie. Quelques heures avant de précipiter son A320 dans les montagnes françaises, Andreas Lubitz avait déja effectué « un vol de descente contrôlée infondé de plusieurs minutes » lors du vol aller entre Düsseldorf et Barcelone. L’information provient d’un rapport complémentaire du Bureau Enquête Accident. Selon Bild, Andreas Lubitz aurait donc voulu faire « une répétition » du crash, ou bien serait passé à l’acte avant de se raviser. Il s’agit en tout cas d’une nouvelle preuve de la préméditation du geste d’Andreas Lubitz, qui avait causé la mort des 150 passagers de l’appareil.

François Hollande : trois ans, et plus toutes ses dents

« Nous ne voulons pas entrer dans une logique d’anniversaire, mais on va forcément nous le rappeler » confiat cette semaine François Hollande à ses ministres. Le Président n’est pas vraiment à la fête, 3 ans jour pour jour après son entrée à l’Élysée. Sa côte de popularité atteint des profondeurs jamais vues dans la cinquième République (26% des Français seulement approuvent son action), et il est contesté à gauche comme à droite. La faute notamment à son incapacité à inverser la courbe du chômage (3,5 millions de personnes sont sans emploi, un record), condition qu’il avait fixé pour se représenter en 2017. Pourtant, d’après des proches de François Hollande, il sera candidat à sa réélection, c’est une certitude. Jusqu’ici son premier ministre l’a toujours couvert. Mais cet anniversaire pourrait bien marquer le coup d’envoi des primaires à gauche, prévue dans un peu plus d’un an, et voir filtrer les velléités présidentielles de Manuel Valls.

Demi-finales aller de Ligue des Champions : la vieille dame tient une forme royale

C’est peut-être la fin de 12 années maudites pour la Juventus de Turin. Depuis 2003 et sa finale de Ligue des Champions perdue contre le Milan AC, les Bianconeri n’avaient plus atteint le dernier carré de Ligue des Champions, et avaient même connu l’humiliation de la relégation en Série B suite à un vaste scandale de matchs truqués. Mais cette « Vecchia signora » semble immortelle. Après s’être assuré le titre de champion d’Itaie ce week end, , la Juventus s’est rappelée au plus belles heures de sa jeunesse hier soir en demi-finale aller de Ligue des Champions. Elle a battu 2-1 le Real Madrid, tenant du titre, à Turin. Un but de Morata contre son club formateur, puis un second de Carlos Tevez sur penalty, ont eu raison des partenaires de Cristiano Ronaldo, qui avait égalisé en première mi-temps.
La match retour dans une semaine à Madrid promet d’être serré, mais la Juventus Turin a désormais son destin en main, et peut rêver d’une nouvelle finale de Ligue des Champions douze ans après la dernière. A l’époque, c’était déja en écartant le Real Madrid que la Juve s’était ouvert le chemin de la finale.
Ce soir, la deuxième demi-finale aller de Ligue des champions opposera le FC Barcelone au Bayern Munich de Pep Guardiola.