fbpx
Morning News
Partager sur

Morning news: la Grèce se plie aux créanciers, Christian Audigier décède à 57 ans et 23 morts dans une bousculade au Bangladesh

la Grèce se plie aux créanciers

La Grèce se plie aux créanciers, Christian Audigier décède à 57 ans et 23 morts dans une bousculade au Bangladesh dans notre Morning News du jour sur MCE !

Chaque midi, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Ce vendredi 10 juillet dans le morning news:

La Grèce donne des gages aux créanciers

Au lendemain de l’envoi des propositions de réformes du gouvernement aux créanciers de la Grèce, Alexis Tsipras et Syriza proposent une hausse des taxes sur le transport maritime et une suppression de la fiscalité particulière dont bénéficient les îles, qui constituent l’un des piliers de l’industrie touristique. La privatisation des ports de Thessalonique et du Pirée, la retraite repoussée à 67 ans et des hausses de la TVA sont également au programme.

Athènes réclame en échange de toutes ces mesures, un financement à hauteur de 53,4 milliards d’euros pour couvrir les obligations liées à la dette jusqu’en 2018. Une réunion au sommet est prévue dimanche avec les chefs d’Etat et les gouvernements européens, afin d’évaluer ces réformes.

Christian Audigier décède à l’âge de 57 ans

Le créateur de mode et homme d’affaires Christian Audigier est mort hier aux Etats-Unis, à l’âge de 57 ans. Il souffrait d’un cancer de la moelle osseuse depuis plusieurs mois et avait subi une greffe de moelle en mars dernier. Malheureusement, il a effectué une rechute et a été hospitalisé au Cedars Sinai de Los Angeles. Il a succombé en étant atteint d’un syndrome myélodysplasique. Ce millionaire précoce avait notamment créé les marques Ed Hardy Von Dutch. Christian Audigier était également connu pour être un as du marketing, en faisant porter ses casquettes par des stars comme Madonna ou Justin Timberlake.

Drame au Bangladesh: 23 morts dans une bousculade

Dans le nord du Bangladesh à Mymensingh, un drame s’est produit lors d’une distribution de vêtements gratuits, organisé par des riches bangladais durant la période du ramadan. Un rituel traditionnel qui a tourné au drame. Des centaines de personnes participaient à la distribution et on tenté de forcer le passage devant une entrée étroite de tabac à mâcher. Le chef de la police locale Moinul Haque a déclare que « les autorités avaient retrouvé 23 corps. La plupart des victimes sont des femmes pauvres et émaciées ». Selon les médias bangalais, des dizaines de blessés sont à recenser. Il se pourrait même que le bilan soit plus important, car des « gens ont emporté le corps de leur proche avant l’arrivée de la police sur les lieux » a précisé un haut responsable d’un commissariat proche de l’usine. En 2002, une quarantaine de personnes avaient trouvé la mort une usine textile à Tangai, dans le nord du pays.

Photo DR