fbpx
Actualités
Partager sur

Valls, froid glaciale et Barack Obama… Ce qu’il ne fallait pas rater ce matin

Valls, froid glaciale et Barack Obama... Ce qu'il ne fallait pas rater ce matin

Ce qu'il ne fallait pas rater ce matin: Valls va porter plainte après la gifle, une réunion ministérielle pour la vague de froid et Barack Obama gracie des prisonniers.

Comme chaque matin, MCE vous propose un condensé des informations principales de la matinée. Ce qu’il ne fallait pas rater ce matin: Valls va porter plainte après la gifle, une réunion ministérielle pour la vague de froid et Barack Obama gracie des prisonniers.

Valls va porter plainte après la gifle

Lors d’un déplacement en Bretagne mardi 17 janvier, Manuel Valls candidat à la primaire de la gauche a reçu une gifle. Cet acte a été réalisé part un jeune proche des militants nationalistes bretons. Si habituellement, ce genre d’action est souvent lié à des jets de nourriture (comme la farine), cette fois, l’attaque physique fait donc du bruit. La classe politique de l’extrême gauche à l’extrême droite semble d’accord pour condamner cet acte.

Si bien que Manuel Valls a décidé de porter plainte contre l’agresseur. « On ne peut pas laisser passer l’acte. Il ne peut pas y avoir une forme d’acceptation de la violence. Un coup ne peut pas être justifié », a justifié l’ex-Premier ministre. L’agresseur, un jeune homme de 18 ans a donc été placé en garde à vue pour « violences sur une personne chargée d’une mission de service public ».

Une réunion ministérielle pour la vague de froid

la vague de froid qui s’abat sur la France inquiète les autorités. Une réunion ministérielle a été organisée ce matin pour la mise en place du plan grand froid. En effet, les températures sont inférieures de 5 à 10°C des normales de saison. Surtout que cet épisode de froid glacial va persister jusqu’à jeudi. cette journée « pourrait être en moyenne la journée la plus froide » de cet épisode, a déclaré au Monde Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France.

En conséquence, cette réunion permettra l’augmentation des hébergements d’urgences et un renfort des autorités comme le SAMU. Le but étant de venir en aide aux personnes dans le besoin.

Barack Obama gracie des prisonniers

C’est un des derniers actes de Barack Obama président des Etats-Unis. Le président américaine a en effet commué la peine de prison qui avait été infligée à Chelsea Manning. L’ex-soldat transexuel (anciennement Bradley Manning), avait été condamné à 35 ans de prison pour avoir dévoilé 700 000 documents confidentiels à Wikileaks. Il y a peu, Chelsea Manning avait tenté de mettre fin à ses jours en prison.

Cette décision a été saluée par Assange et Snowden. Le premier est toujours retranché dans l’ambassade d’Equateur à Londres, tandis que le second est réfugié et Russie.