fbpx
Actualités
Partager sur

Twitter: le réseau social responsable de la mort de nombreuses victimes d’homophobie

Twitter: le réseau social responsable de la mort de nombreuses victimes d’homophobie
Partager sur Facebook

Twitter serait-il responsable de la mort de nombreuses victimes d'homophobie ? Pour les deux auteurs de cette lettre ouverte, la réponse est oui !

Twitter est souvent sous le coup de polémique face à son manque de modération sur les tweets de certains internautes qui se lâchent sur des propos racistes, et parfois homophobes sans qu’aucune sanction ne soit prononcée à leur égard. Si bien que Jean-Luc Romero-Michel, président d’ELCS, conseiller régional d’Ile-de-France, Maire-adjoint de Paris 12e et Jérome Beaugé, président de l’Inter-LGBT, organisateur de la Marche des Fiertés de Paris, ont décidé de réagir et d’écrire une lettre ouverte au président de Twitter sous le titre « Monsieur le DG de Twitter France, votre réseau est-il LGBTphobe ? ». Un appel du coeur pour demander le respect et l’arrêt des invectives sur le réseau social.

Twitter laisse diffuser des messages de haine

« L’homophobie tue. Alors que l’émotion et la colère suscitées par le massacre d’Orlando sont immenses, jamais cette phrase n’aura eu un sens aussi fort et dramatique », démarre la lettre. Et pour rappeler que l’homophobie n’est pas nouvelle, les deux auteurs mettent un point d’honneur à expliquer que diffuser de telles idées amène à des massacres comme celui de la tuerie d’Orlando. « Devons-nous vous rappeler que les jeunes homosexuel-le-s ont au minima trois fois plus de risques de commettre une tentative de suicide que les jeunes hétérosexuel-le-s ? A cela, Monsieur le directeur général, vous y contribuez par votre inaction », continue la lettre ajoutant que « ces actes infâmes nous rappellent que, de la parole aux actes, il n’y a qu’un pas ».

Pour les auteurs, il faut que les choses changent

Si cette lettre ouverte a été envoyée au DG de Twitter, c’est que ce n’est pas la première fois qu’une alerte est lancée. « Combien de fois nous vous avons alerté sur la réalité des LGBTphobies, que vous pouvez vous-même constater, sur Twitter ? Combien de fois nous vous avons transmis des injures et autres menaces de mort dont nous sommes victimes comme des milliers d’autres ? Combien de fois nous vous avons informé des conséquences dramatiques de cette homophobie, de cette lesbophobie, de cette biphobie, de cette transphobie ? », détaillent les auteurs qui demandent une réaction immédiate de la part du réseau social.

La lettre en intégralité:

Lettre Ouverte by Nico