fbpx
Actualités
Partager sur

Toulouse: une jeune femme violée et poignardée à plusieurs reprises

Photo: AFP

Jeudi 14 mai à 5h00, une jeune femme est violée et poignardée plusieurs fois par son agresseur. Ce dernier a toutefois été interpellé par la BAC.

Jeudi 14 mai à l’aube, une jeune femme est violée et poignardée plusieurs fois par son agresseur à Toulouse. Ce dernier a toutefois été interpellé par la BAC et placé en garde-à-vue.

Une agression dans le centre-ville de Toulouse

C’est une agression d’une rare sauvagerie. Une jeune femme, âgée de 21 ans, qui rentrait chez elle à pied aux alentours de 5h00 du matin après avoir passé la soirée chez son amie, a été victime d’un prédateur sexuel dans le quartier Arnaud-Bernard dans le centre ville de Toulouse ce jeudi 14 mai.
Cet étrange individu l’a suivi après qu’elle se soit séparée de son amie, quand elle est sortie à l’aube. Seule et rentrant chez elle à pied en passant par le centre-ville de Toulouse, l’agresseur l’a forcé à le suivre dans un endroit isolé en la menaçant avec un couteau. C’est sous cette contrainte que la jeune femme est violée et ce, à plusieurs reprises.

Pire encore après son crime, le malfrat porte ensuite un coup de couteau au visage de la victime, lui vole sa carte d’identité et termine son acte en menaçant de la retrouver et de la tuer si elle portait plainte.

Le suspect est rapidement interpellé

Les policiers de la ville de Toulouse ont très vite été alertés par un passant, et se sont rendus sur les lieux afin de prendre en charge la victime. C’est ensuite la BAC –Brigade Anti Criminalité– qui est partie à la recherche du suspect. La jeune femme quant à elle a rapidement été admise à l’hôpital. Le médecin légiste qui l’a examiné a par ailleurs précisé que ses jours n’étaient pas en danger. Plus tard dans la matinée, un homme qui correspondait au signalement fait à la police par la jeune femme a rapidement été identifié. Ce dernier possédait la carte d’identité de sa victime qu’il lui avait dérobé plus tôt. Le suspect, inconnu des services de police et de justice, est actuellement en garde à vue: celui-ci aurait d’ailleurs reconnu les faits.

Source: La Dépêche
Photo: AFP