fbpx
Actualités
Partager sur

Torcy : deux jeunes fugueuses forcées à la prostitution pendant cinq jours

Torcy : deux jeunes fugueuses forcées à la prostitution pendant cinq jours
Partager
Partager sur Facebook

Deux adolescentes ont vécu cinq jours de prostitution dans un hôtel. Retenues par trois hommes, elles ont été forcées à se prostituer auprès d'une quarantaine d'hommes

Deux adolescentes de 14 et 16 ans ont fugué le domicile familial en avril. Les deux jeunes filles ont été enrôlées dans un circuit de prostitution par trois jeunes hommes d’une cité voisine. Les policiers de la brigade de répression du proxénétisme (BRP) de la police judiciaire parisienne viennent d’interpeller trois jeunes hommes, originaires d’Emerainville (Seine-et-Marne), pour avoir contraint deux adolescentes en fugue à se prostituer dans un hôtel à Torcy.
Les trois jeunes hommes, suspectés de proxénétisme sont originaires de la cité du Clos d’Emeri, réputée sensible et qui porte aussi le nom de Bronx.

Deux adolescentes forcées à se prostituer

C’est au mois d’avril que les deux jeunes adolescentes ont fugué leur domicile, chacune originaire des Hauts-de-Seine et de Seine-et-Marne. Elles rencontrent les trois jeunes hommes de la cité qui les forcent à se prostituer L’un des complices passait des petites annonces sur Internet et une quarantaine de clients se sont succédés pendant cinq jours dans cet hôtel de Torcy dans lequel ces deux jeunes filles étaient retenues, confie une source policière. Les prestations sexuelles étaient tarifées entre 200 et 250 €. Ces deux adolescentes étaient toujours sous la surveillance de deux des trois proxénètes révèle site d’informations FranceTv Info.
Selon les premières informations, c’est lors du retour au domicile des jeunes filles qu’une des deux mères à porté plainte. Identifiés, les trois proxénètes présumés, âgés de 19, 21 et 22 ans, déjà connus des services de police pour des faits de violences volontaires, port d’arme et détention de drogue, ont été interpellés dans la cité du Clos d’Emery par les enquêteurs de la BRP, épaulés par les policiers de la Brigade de recherche et d’intervention (BRI), de la police judiciaire de Versailles (Yvelines) ainsi que des CRS.
Les trois hommes ont été écroués, deux d’entre eux ont reconnu les faits qui leurs sont reprochés.

©Jae C. Hong
Source : FranceTV Info