fbpx
Actualités
Partager sur

Youtube: Un écossais poste une vidéo où son chien fait des signes nazis et risque la prison !

Partager
Partager sur Facebook

En voilà une plaisanterie de très mauvais goût. Un homme âgé de 30 ans dérape et publie la vidéo de son chien sur Youtube. Seul problème (et pas des moindres) ? Son chien imite Hitler avec des signes nazis !

En effet, l’absurdité des événement dépasse toutes nos espérances. Voilà l’histoire d’un écossais qui filme son chien faire des signes nazis.

Si la vidéo paraît totalement surréaliste, le jeune homme n’hésite pas une seule seconde à poster la vidéo sur Youtube ! Serait-il en quête de célébrité ou un nazi refoulé ?

MCE n’a pas d’autres choix que de revenir sur l’événement qui a affolé le net.

Un sujet sensible…

Tout d’abord, rappelons que l’on peut bel et bien rigoler de tout mais pas avec n’importe qui. Effectivement, le sujet du nazisme ne date pas d’hier et pourtant, cela reste sensible …

Par ailleurs, la vidéo posté par l’écossais a généré plus de 3 millions de vues. Et au sein du public Youtube, beaucoup de personnes ont crié au scandale.

Et entre nous, ça se comprend… non ?

Que se passe-t-il dans la vidéo ?

Premièrement, appelons l’écossais par son nom: Mark Meechan (il porte bien son nom, lol…) donne des leçons assez particuliers à son petit chien, Bouddha.

Ainsi, dans la vidéo nommée « M8 Yer Dugs a Nazi » ( soit « Mec ton chien est un nazi »), on découvre que son chien fait un signe nazi lorsque Mark crit “Sieg Heil”.

D’autre part, à plusieurs moments dans la vidéo, le Youtubeur canin parle à son chien de “gazer des juifs”, il lui montre aussi un discours d’Hitler.

Une vidéo choquante

Par ailleurs, la vidéo nous laisse sans voix. On se demande où est passer le respect pour tous ces juifs morts ou blessés par la Shoah …

Le procès de Mark s’est donc déroulé en septembre 2017 dernier, et pour le jeune homme, il ne faisait que embêter sa copine…

Pourtant, rien n’arrête la justice écossaise puisque son dernier procès se prenait fin le 20 mars dernier.

Finalement, on le déclare coupable de “crime haineux” suites à ses propos “extrêmement offensant” et “antisémite et raciste par nature”.

De son côté, l’accusé tenait donc à s’excuser pour ces actes, qu’il, semble-t-il, regrette totalement:

« Je suis vraiment désolé pour l’offense que j’ai pu causer à la communauté juive. Cela n’a jamais été mon intention et je m’en excuse« , a-t-il avouer.