Actualités
Partager sur

YouTube va tout faire pour supprimer les commentaires pédophiles !

YouTube va tout faire pour supprimer les commentaires pédophiles !
Partage
Partager sur Facebook

Après de nombreux constats de vidéastes, YouTube se lance dans la lutte contre la pédophilie sur sa plateforme en supprimant des millions de commentaires.

De nombreux vidéastes ont tiré la sonnette d’alarme concernant le contenu pédophile se trouvant sur YouTube. Le site a donc décidé de prendre des mesures pour y faire face. On vous dit tout ! 

YouTube va tout faire pour supprimer les commentaires pédophiles !

La pédophilie est présente partout. Même sur YouTube ! Nombreux ont averti le site de la présence de contenu pédophile. Il a donc pris des mesures pour y faire face. Il faut savoir que des chaînes diffusent des vidéos à caractère pédophile sur le site. On peut même y voir des commentaires sexualisant des enfants. Certains les trouvent même »sexy ». Des liens pouvaient aussi s’y trouver pour joindre des images ou vidéos explicites d’enfants.

YouTube a donc fermé plus de 400 chaînes. Ils ont aussi supprimé des millions de commentaires. Andrea Faville, porte-parole du site, a d’ailleurs expliqué :  « Nous avons agi immédiatement en supprimant les comptes et les chaînes ; en signalant les activités illégales aux autorités et en désactivant les commentaires sur des dizaines de millions de vidéos incluant des mineurs. Il reste encore beaucoup à faire et nous continuons à travailler pour améliorer et attraper les abus plus rapidement. »

Les jeunes vidéastes aussi ciblés

Ces derniers temps, de nombreux très jeunes vidéastes sont arrivés sur YouTube. Et certains sont devenus la cible de prédateurs sexuels. Le site a donc décidé de réagir. Ils pourront donc voir les commentaires de leurs vidéos désactivés de temps à autre par prudence.

Certaines de leurs vidéos seront aussi démonétisées. « Les vidéos avec des mineurs et à risque de faire l’objet de commentaires prédateurs ne peuvent recevoir peu ou pas de publicité. » a été évoqué. Cette décision ne risque pas plaire. Pour certains, leur chaîne devient leur principale ou seule source de revenus.

Or, on ne sait pas jusqu’à quand YouTube va mettre en action ces mesures.