fbpx
Actualités
Partager sur

Violent Delights: un film inspiré des attentats de Paris choque les internautes

Violent Delights: un film inspiré des attentats de Paris choque les internautes

Un film sur les attentats de Paris du 13 novembre 2015 choque les internautes. Baptisé Violent Delights, ce long-métrage fait déjà polémique.

L’information ne passe pas auprès des internautes. En effet, les attentats de Paris du 13 novembre 2015 vont faire l’objet d’un film américain. Si le sujet est déjà extrêmement tendu, le fait que l’idée vienne des Etats-Unis ne passe pas non plus. En effet, le film Violent delights retracera les événements de la tuerie qui a coûté la vie de 130 personnes dans le centre de la capitale.

Celle qui va se lancer dans la réalisation de film est l’Américaine Rachel Palumbo. Sans expérience, ce sera son premier long-métrage dans sa carrière. Un défi périlleux autant sur la question de la réalisation que de la polémique qui entoure le sujet. En effet, les attentats du 13 novembre sont encore très présents dans les têtes au même titre que l’attentat de Nice du 14 juillet dernier.

Internet choqué par le film Violent Delights

Ce qui choque d’autant plus c’est le titre du film, Violent Delights. En français, cela signifie délices violents ou alors violentes réjouissances. L’intitulé laisse donc un goût amer chez les internautes qui voient en ce titre une provocation aux victimes encore en vie des attentats. « C’est une putain de mauvaise blague j’espère ! », explique une internaute. Un autre déclare « pourquoi je suis étonnée ? C’était évident qu’ils allaient sortir un film sur le 13 novembre, histoire de bien enfoncer le clou ».

Sur Twitter, le film Violent Delights fait d’ailleurs l’unanimité contre lui. « Adapter les attentats de Paris ? Hum… J’attends que Dany Boon adapte le 11 septembre, on va rire », explique un internaute. L’idée générale est avant tout de faire remarquer qu’une telle adaptation cinématographique est déplacée. Beaucoup d’internautes évoquent ce projet comme « une merde ».

Une partie du casting déjà dévoilée

Selon le speech de Violent delights, l’histoire parlera d’un groupe d’étudiants en art et de musiciens. Ce groupe suivra un parcours qui les amènera au coeur de l’attentat terroriste qui a touché Paris vendredi 13 novembre 2015. Si le film sera une fiction, il est grandement inspiré de faits réels. On retrouvera dans les premiers rôles l’acteur Jack Kilmer, déjà aperçu dans le film The Nice Guys. Ainsi que Timur Magomedgadzhiev, qui avait joué aux côtés de Marion Cotillard dans Deux jours, une nuit.

Ce n’est pas la première fois que les cinéastes américains s’inspirent d’attentats terroristes pour des films. Oliver Stone avait notamment réalisé un film sur les attentats du 11 septembre. Mais il était sorti plus de quatre ans après le drame. De plus, le film Bastille Day, dont la sortie était prévue peu avant l’attentat de Nice, avait été déprogrammé. La raison? Le speech de ce long-métrage pouvait choquer après l’attentat survenu le lendemain de la sortie dans les salles.