fbpx
Actualités
Partager sur

Violence: les actes racistes en baisse pour l’année 2016

Violence: les actes racistes en baisse pour l'année 2016

Les actes racistes sont en baisse pour l'année 2016 en France. Alors que le record avait été atteint en 2015, les chiffres sont bon cette année.

C’est une bonne nouvelle en France pour l’année 2016. En effet, si l’année 2015 avait marqué une hausse record des actes racistes antisémites et antimusulmans sur le territoire français, l’année 2016 affiche des bons résultats. En 2015, le nombre avait dépassé le seuil des 2000 actes racistes (2034). Lié notamment aux attentats qui ont frappé la France et Paris en novembre 2015. En 2016, le ministère de l’Intérieur a recensé 1125 actes sur le sol Français. Soit un repli de 44,7%.

La place Beauvau a pris en compte les actes racistes antisémites et antimusulmans, associés aux menaces pour lesquels une plainte a été déposé dans un commissariat. Pour ce qui est des actes antisémites ou islamophobe, la baisse est significative. Respectivement, le premier obtient une baisse de 58,5% et le second 57,6%. Les actes racistes de manière générale ont une baisse de 23,7% sur l’année 23016.

Le ministère de l’Intérieur content mais ne lâche pas

Des résultats dont se félicite le ministère de l’Intérieur. Selon le ministre, ces résultats sont le « fruit des actions entreprises par le gouvernement ». En effet, en Avril 2015, un plan d’action de 100 millions d’euros a été engagé. Le but étant de lutter contre « le racisme, l’antisémitisme et toutes les formes de discrimination liées à l’origine ou à la religion ». Le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, a déclaré à l’AFP que de tels résultats étaient rendus possible « grâce à une mobilisation sans précédent des services de l’État. Nous avons d’ores et déjà obtenu des résultats très encourageants. Comme en témoignent les chiffres de l’année 2016. C’est là une véritable satisfaction ».

Le ministre s’est en tout cas retenu de parler de « triomphalisme ». « Face au racisme, à l’antisémitisme, aux actes antimusulmans et antichrétiens, nous ne devons pas relâcher la garde, bien au contraire», a-t-il ajouté. Il a aussi annoncé qu’une vigilance maximale était encore en vigueur. Ajoutant par la suite que le gouvernement continuera toujours à lutter contre les actes racistes qui mettent en danger la République et la stabilité nationale.

Les actes racistes contre les chrétiens en augmentation

Cependant tout n’est pas rose. En effet, les atteintes aux sites de culte chrétiens ont augmenté de 245% entre 2008 et 2016. Entre l’année 2015 et 2016, les actes racistes à l’encontre des chrétiens ont augmenté de 17,4%. Ils représentent selon le Figaro 90% du total des atteintes aux lieux de culte. Au ministère, on explique que tous les actes racistes à l’encontre de la communauté chrétienne n’ont pas nécessairement de motivation religieuse.

De plus, il faut prendre en compte que les édifices chrétiens sont plus nombreux. Ils représentent donc un potentiel plus large d’être la cible d’actes racistes. Il existe 454 000 églises en France contre 2 500 mosquée et 500 synagogues. Pour lutter contre ce type de violences à l’encontre des bâtiments religieux, le Fonds interministériel de prévention de la délinquance (FIPD) a dégagé 12,5 millions d’euros pour équiper les lieux sensibles d’équipements de vidéoprotection.