fbpx
Actualités
Partager sur

Univers: une neuvième planète géante aurait été découverte

Univers: une neuvième planète géante aurait été découverte

Une nouvelle planète géante du système solaire aurait été découverte. Pour le moment son existence n'a pas été confirmée à cause de son éloignement, qui serait de 90 milliards de kilomètres.

A l’Institut Technologique de Californie, des astronomes affirment avoir découvert une neuvième planète dans le système solaire… Une très grosse planète. Pour le moment, ce qu’ils ont trouvé s’appelle seulement « Neuvième Planète », et selon leurs études, il se pourrait que sa masse soit dix fois supérieure à celle de la Terre. Si sa découverte a tardé, c’est notamment du fait de son éloignement. Son orbite serait 20 fois plus éloigné que celui de Neptune, la plus lointaine des planètes du système solaire qui se trouve à 4,5 milliards de kilomètres du soleil. Selon les analyses, cette nouvelle planète mettrait entre 10 000 et 20 000 ans pour faire le tour de l’étoile.

La troisième planète découverte depuis l’Antiquité

Mike Brown, un professeur d’astronomie planétaire, explique que si cette découverte est exceptionnelle, c’est qu’ « il n’y a eu jusqu’à présent que deux planètes découvertes dans notre système solaire depuis l’antiquité et ce serait dans ce cas la troisième ». Il a ensuite ajouté qu’« il y a encore une grande partie de notre système solaire qui reste à découvrir et c’est très exaltant ». S’il existe une multitude de planètes dans le système solaire, certaines ne sont pas considérées comme des planètes à part entière. C’est le cas de Puton qui est donc, au même titre que Cérès, appelées planètes naines à cause de leurs tailles minuscules.

Jupiter restera la plus grosse planète, mais de peu

Cette nouvelle planète, si son existence est confirmé, n’aura aucun problème à rentrer dans l’appellation des planètes classiques du système solaire. Faisant 10 fois la taille de la Terre, soit 5000 fois celle de Pluton, elle fera même partie des planètes géantes du système solaire. Pour le moment, cette appellation concerne principalement les géantes gazeuses de Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune. Malgré tout, la plus grosse restera toujours Jupiter, pour laquelle il faut 11 planètes Terre pour compléter son diamètre.