Actualités
Partager sur

Une étudiante poignarde son petit ami rencontré sur Tinder et évite la prison grâce à son intelligence !

Une étudiante poignarde son petit ami rencontré sur Tinder et évite la prison grâce à son intelligence !
Partage
Partager sur Facebook

En Angleterre, une étudiante poignarde son petit ami, rencontré sur Tinder. Elle peut éviter la prison grâce à son intelligence...

En Angleterre, une étudiante poignarde son petit ami, rencontré sur Tinder. Elle peut éviter la prison grâce à son intelligence…

En 2016, une étudiante de 25 ans, Lavinia Woodward, attaquait son petit ami rencontré sur Tinder. Future prix Nobel, celle-ci pourrait éviter la prison grâce à son intelligence. MCE vous dit tout.

Une dispute qui dégénère

Alors qu’elle était en soirée avec son petit ami Thomas Fairclough, Lavinia Woodward poignarde son compagnon. En effet, en 2016, la jeune étudiante en chirurgie avait trop consommé d’alcool et de drogue, en l’occurence de cocaïne. Une dispute dégénère alors entre eux. L’homme semblait conscient alors que l’état de la jeune femme se dégradait. Pour son bien, le jeune homme voulait prévenir la mère de sa copine.

Refusant son aide, Lavinia Woodward, en pleine crise, poignarde alors le jeune homme plusieurs fois avec un couteau à pain au niveau de la jambe. Ensuite, elle lui jette un ordinateur portable, un verre et un pot de confiture au visage.

L’étudiante va éviter la prison?

Alors, évidemment que ce genre d’acte entraîne une peine d’emprisonnement. Pourtant, la jeune femme est très intelligente. En effet, l’université d’Oxford aidait l’étudiante pour des raisons étonnantes. L’école mettait en lumière ses compétences « hors du commun », selon The Guardian. En effet, certains proches parlaient d’un futur Prix Nobel. Pas rien, n’est-ce pas? Il se pourrait que la jeune femme évite la prison en raison de son dossier scolaire incroyable.

Le juge déclarait en mai dernier: « Il me semble que la prison serait une solution trop sévère pour cette jeune femme tellement talentueuse si elle l’empêche de poursuivre sa brillante carrière ». Verdict : Lavinia Woodward a donc été condamnée à une peine de 10 mois de prison avec sursis. Si celle-ci souhaitait réduire la peine et l’échanger avec une amende, la justice a tout de même jugée être déjà bien « compatissante ».