Actualités
Partager sur

Maltraitance: Un enfant de 9 ans, tué pour avoir refusé de faire ses devoirs !

Un enfant de 9 ans, tué pour avoir refusé de faire ses devoirs !
Partage
Partager sur Facebook

À mulhouse un petit garçon de 9 ans s'est fait tuer pour avoir refusé de faire ses devoirs. Toute la famille est suspectée d'avoir tué l'enfant !

Un nouveau cas de maltraitance vient d’être pointé du doigt. Un petit garçon de neuf ans a perdu la vie après avoir été battu à mort pour avoir refusé de faire ses devoirs.

Maltraitance : Un enfant meurt après avoir reçu de nombreux coups d’un membre de sa famille

La ville de Mulhouse dans le Haut-Rhin a dû faire face à un nouveau drame. Le 17 septembre dernier, Seal-Evan, un petit garçon de neuf ans a perdu la vie et tout semble croire que sa famille l’aurait tué. L’enfant semblait avoir quelques difficultés à vouloir faire ses devoirs. Cela n’a pas plu à sa famille. D’ailleurs, sa mère semblait agacée par le comportement de son enfant.

Une source a confié dans France 3 que la mère aurait dit au grand-frère du garçon : »Faut le frapper ! » en parlant de Seal-Evan. L’enfant semblait en danger à ce moment-là mais l’histoire ne s’est pas arrêtée là. En réalité, quelqu’un dans la famille a bien battu à mort de garçon alors que la mère de l’enfant était absente. Le garçon a reçu des coups avec un objet contondant comme un manche à balai selon France 3.

Maltraitance : La famille, suspectée de meurtre sur l’enfant de 9 ans !

Le petit garçon n’a pas pu se défendre et il a succombé après ses nombreuses blessures. Sa grande sœur, de 20 ans ainsi que son grand-frère de 19 ans et sa petite amie se trouvaient dans le foyer lors du meurtre. Ces derniers auraient contacté les secours après avoir vu que l’enfant ne bougeait plus. Malheureusement, les ambulanciers n’ont pas pu ranimer l’enfant et une autopsie a eu lieu pour trouver la cause du décès de l’enfant.

La famille du petit garçon semble avoir menti concernant les causes du décès de Seal-Evan. L’autopsie a rapidement prouvé les causes du décès de l’enfant. Celle-ci a pointé du doigt les nombreux coups qu’il avait reçu. Cela a clairement révélé un cas de maltraitance au sein de la famille. La mère, la sœur, le frère et la belle-soeur de l’enfant ont été arrêtés ce mardi 20 novembre.

Ces derniers restent placés en détention provisoire et le grand frère et la sœurs semblent aussi suspectés de violences sur mineur. De son côté, la mère semble déjà accusée de complicité sur les violences de l’enfant. D’après France 3, la famille aurait donné des coups violents au garçon pour le « punir »…