Actualités
Partager sur

Toulouse: des activistes kidnappent des lapins de laboratoire

Toulouse: des activistes kidnappent des lapins de laboratoire
Partager
Partager sur Facebook

L’Institut National de la Recherche Agronomique a été victime d’un braquage dimanche. Leurs lapins ont tous été kidnappés par un groupe de militants.

L’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) à Auzeville, près de Toulouse, a été braquée. Dimanche dans la journée, un groupe de militants est entré par effraction dans le centre de recherche pour y voler … des lapins.

Des lapins kidnappés à l’INRA

Le but de l’opération éclair de ce dimanche n’était pas la discrétion. Les militants de la cause animale qui sont entrés par effraction à l’INRA à Toulouse ne se sont pas privés de faire du bruit. En effet, dimanche, ils ont enjambé les clôtures du centre de recherche avant de faire sauter les verrous des cages de lapin selon 20 Minutes.

Très rapidement, ils évacuent des dizaines de lapins du centre de recherche en criant des slogans, dénonçant principalement « une boucherie ». C’est d’ailleurs le nom de ce collectif qui a communiqué sur cette opération sur sa page Facebook. Boucherie Abolition milite pour mettre fin à l’exploitation des animaux.

Des femelles enceintes, en danger selon l’INRA

Et notamment celle des chercheurs qui mènent leurs expériences sur des lapins. C’est pourquoi dimanche, ils ont kidnappé une vingtaine de lapins. Provoquant l’arrêt total des études en cours selon l’INRA qui s’inquiète, selon 20 Minutes, « des gestes inadaptés des activistes pour manipuler les animaux ».

D’autant que parmi les lapines kidnappées, certaines sont enceintes. L’INRA a donc porté plainte pour effraction, dégradations et vols.