MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Découvertes
Partager sur

Tabac: les 5 mesures chocs de François-Michel Lambert pour réduire le tabagisme sans augmenter le prix du paquet !

1000 Lutte anti tabac député En Marche
Partage
Partager sur Facebook

Le député En Marche François-Michel Lambert veut proposer 5 mesures choc au projet de loi Finance dans un cadre anti-tabac en France.

La lutte anti-tabac est l’un des mouvements les plus importants du 21ème siècle. Les lobby des cigarettiers sont très puissants en France, et contre eux, le député En Marche François-Michel Lambert veut proposer cinq points pour lutter contre la hausse du tabac en France. Après, nous pouvons rester dans le doute. Pas sûr que les mesures qu’il souhaite vont passer, ce qui serait vraiment étonnant.

 

1 ) Donner aux cigarettiers la lutte contre le commerce parallèle

 

Dans la liste des mesures qu’il souhaite proposer dans la lutte anti-tabac, on retrouve la prise en charge par les cigarettiers de la lutte du commerce parallèle. Figure de proue de leur défense, ils pensent qu’en taxant les cigarettes à la source, le marché noir des cigarettes va devenir plus fort. Et bien François-Michel Lambert veut désormais que ce soit les cigarettiers qui s’occupent de la lutte anti-tabac de contrefaçon.

 

2 ) Donner aux cigarettiers la lutte contre la pollution

 

Encore une fois, ce seront les cigarettiers qui devront se charger de lutter contre la pollution qu’engendre les mégots. Pourquoi pas ? C’est eux qui fabriquent, c’est eux qui nettoient. François-Michel Lambert veut que le principe de pollueur payeur s’applique au tabac et aux mégots.

 

3 ) Donner aux cigarettiers la prévention contre le tabac

 

C’est peut-être la mesure la plus « mouais » que propose François-Michel Lambert. En effet, il veut que ce soient les cigarettiers qui s’occupent eux-même de la prévention contre le tabagisme. Il ne veut pas que ceux qui ne fument pas paient pour ceux qui fument. Sauf que les cigarettiers, leur but, c’est de vendre, pas d’empêcher de vendre. S’ils s’occupent de la prévention contre le tabagisme, ce sera le strict minimum.

 

4 ) Donner aux cigarettiers la survie des buralistes

 

Les premiers touchés de la hausse du tabagisme et des prix du tabac en France, ce sont les buralistes. Toujours selon François-Michel Lambert. Aussi, il veut que les fabricants de cigarettes prennent en charge la survie de ceux qui tiennent les bureaux de tabac. En faisant en sorte que leur rémunération soit augmenté à 11% du prix du paquet de cigarette.

 

5 ) Poursuivre en justice les mensonges des cigarettiers

 

En effet, François-Michel Lambert souhaite la condamnation financière des cigarettiers. Il veut le faire « pour divulgation volontaires de fausses informations, de faux chiffres « . Les cigarettiers sont responsables de 80000 morts chaque année en France, de 700000 en Europe et de 5 millions dans le monde. Ce serait donc normal selon lui qu’ils paient pour tous les morts liés au tabac chaque année.

 

Pour voir le texte complet que propose François-Michel Lambert, c’est ici.

 

Et vous ? Si vous pouvez choisir une mesure efficace dans la lutte anti-tabac, sans toucher à la hausse du paquet de cigarette ? Que feriez-vous ? Vous êtes d’accord avec le député En Marche ? Dites-le nous !

Autres vidéos recommandées pour vous