Actualités
Partager sur

Un sondage affirme qu’un français sur 10 ignore ce qu’est la Shoah

Un sondage affirme qu’un français sur 10 ignore ce qu’est la Shoah
Partager
Partager sur Facebook

Ce sondage affirme qu’un français sur deux ignore ce qu’est la shoah. Pire ils expliquent n’en avoir jamais entendu parler !

En effet, les sondages rendent compte de l’ignorance des Français sur certains points. Mais pas n’importe lesquels, il s’agit ici d’un point fondamental. Un Français sur dix affirme ne pas avoir entendu parler de la Shoah. Cela témoigne des lacunes des cours d’histoire ou alors du manque d’éducation de la population.

La shoah : un sondage choc !

Selon un sondage Ifop pour la Fondation Jean Jaurès publié jeudi. Les français devraient sérieusement reprendre leur cours d’histoire sur la Shoah. Car le sondage souligne que deux Français sur dix ne savent pas quand ce génocide  a été perpétré.

Donc toujours selon cette étude, 90% des Français disent avoir entendu parler du « génocide des Juifs». Les moins de 35 ans sont 81% à en avoir entendu parler (79% chez les moins de 24 ans).

Puis quand on demande à ces personnes de situer la période historique à laquelle il a eu lieu, 79% des Français répondent «la Seconde Guerre mondiale », 9% « l’entre-deux-guerres », 6% « la Première Guerre mondiale », 4% «au début du XXe siècle. »

Ensuite, sur cette même question, 70% des moins de 35 ans placent le génocide des Juifs pendant «la Seconde Guerre mondiale » (contre 87% chez les plus de 65 ans), 11% pendant l»’entre-deux-guerres», 10% «la Première Guerre mondiale» et 5% «au début du XXe siècle».

La Shoah : A ne jamais oublier

Les actes ayant eu lieu durant la Shoah ne doivent jamais être oubliés. Nous avons tous en tant que Français, un devoir de mémoire nous obligeant à nous souvenir des événements tragiques qui ont eu lieu dans notre pays.

Nous devons aussi l’obligation morale de nous souvenir des victimes ayant subi ces atrocités. Il semble donc aberrant que le sondage révèle autant d’ignorance de la part des français.

Puis concernant le moyen ayant permis d’avoir cette connaissance sur le génocide : 58% réponde qu’il s’agit de l’école, 41% « les films ou les livres, documentaires ou de fiction ». 17% «la transmission familiale », «16% la presse, les médias », « 16% les commémorations »

Tandis que les moins de 35 ans, eux, répondent à 76% « par l’école », et 30% «par les films ou livres». Le sondage a été réalisé par France infos, sur un échantillon de 1014 personnes. Sur une population âgée de 18 ans et plus.