Actualités
Partager sur

Société: Rédoine Faïd arrêté dans l’Oise après trois mois de cavale

Société: Rédoine Faïd arrêté dans l'Oise après trois mois de cavale
Partage
Partager sur Facebook

Il y'a trois mois, Rédoine Faïd s'évait de prison. Après des semaines de recherche, il a été retrouvé et arrêté dans l'Oise.

93 jours de cavale. Il y’a trois mois, Rédoine Faïd faisait une évasion spectaculaire de prison, en hélicoptère. Il s’agit d’un braqueur multirécidiviste, qui s’évadait alors pour la seconde fois à ce moment là. Ce mardi 2 Octobre, il a été retrouvé puis arrêté, dans l’Oise. MCE vous en dit plus.

Rédoine Faïd retrouvé après trois mois de cavale

Rédoine Faïd s’évadait donc il y’a trois mois. Trois mois de cavale. Trois mois de recherches. Jusqu’à ce que la police arrive à ses fins… En effet, dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 Octobre, aux alentours de 4H30, les policiers ont interpellé l’homme. À Creil, dans l’Oise. Les membres de la police judiciaire de Versailles ont effectué l’opération, avec l’aide de la BRI de la direction centrale de la police judiciaire. D’après une voisine, l’interpellation n’aurait donc « même pas duré une heure ». Il n’y aurait apparement eu aucun bruit.

Quatre autres personnes ont été arrêtés. Comme le déclarait Europe 1 ce matin, il s’agirait du frère du braqueur. De ses deux neveux. Et d’une femme qui ayant certainement un lien de parenté avec le criminel. Un revolver ainsi qu’un mitrailleur Uzi se trouvaient également sur place.

Retour sur l’évasion de Rédoine Faïd

Pour rappel, il y’a trois mois de cela, Rédoine Faïd s’évadait de la prison de Réau (Seine et Marne). En effet, le 1er Juillet dernier, des hommes armés ont pris en otage le pilote d’un hélicoptère. Et l’ont forcé à se poser dans la cour de la maison d’arrêt. Le braqueur a ensuite pris la fuite par les airs.

Le braqueur accompagné de l’un de ses frères avaient failli se faire arrêter le 24 Juillet dernier. Lors d’un contrôle routier, ils avaient pris la fuite et abandonnés leur véhicule dans un parking. À Sarcelles, dans l’Oise. Des indices avaient attirés l’attention des policiers, qui ont ainsi pu remonter jusqu’à Redoine Faïd aujourd’hui…