fbpx
Actualités
Partager sur

SNCF: le premier TGV connecté Wifi est arrivé en gare

SNCF: le premier TGV connecté Wifi est arrivé en gare
Partager
Partager sur Facebook

C'est une nouveauté que les utilisateurs attendaient depuis longtemps. Le Wifi est disponible dans les TGV. Mais pour le moment, seulement sur une ligne.

C’est une nouveauté qui va soulager plusieurs passagers des TGV. En effet, mardi 13 janvier, à 8h59, les passagers du train Paris-Lyon ont fait un aller/retour express. Pourquoi ? Car leur voyage ne concernait pas le tourisme. En effet, leur but était d’être les premiers à bénéficier du nouveau service mis en place sur cette ligne TGV. Cette mesure, c’est l’accès gratuit à internet pour tous les passagers. Un accès Wifi disponible dans ce train.

Une mesure prise par la SNCF suite à une étude menée par TNS-Sofres en janvier 2015. Cette enquête avait révélé que la principale réclamation des clients était le manque de Wifi dans les trains. Du coup, deux ans plus tard (c’est la SNCF ne l’oublions pas), a décidé de se lancer dans le projet. Surtout que l’idée n’est pas nouvelle. En 2014, c’était un tweet de la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire qui avait lancé l’idée auprès de la SNCF.

Un projet qui a pris forme il y a trois ans

« Toc Toc Toc la, SNCF : on peut se voir pour discuter Wifi dans le train ? », avait lancé Axelle Lemaire sur Twitter. Ce à quoi la compagnie avait répondu avec le même humour « RDV est pris Madame la secrétaire d’état ! 😉 ». Alors que la société proposé déjà le Wifi dans le TGV-Est, celle-ci ne répondait pas aux attentes des usagers. Mais cela n’a pas arrêté la SNCF qui a débloqué 450 millions d’euros pour son projet baptisé #DigitalSNCF. Le but est simple, offrir une connexion Wifi de qualité dans les trains.

Si l’utilisation de sattelite est beaucoup trop cher, la compagnie va donc se placer sur les réseaux 3G et 4G. La vitesse de TGV rendant la captation du signal compliquée, la SNCF a dû investir dans un réseau d’antennes relais. Celui-ci devait être de taille conséquente pour que le service puisse fonctionner. Du coup, pour mettre en place ce procédé, la SNCF a lancé un appel d’offre.

Un projet onéreux de la SNCF

Cet appel d’offre, lancé en 2015 a été remporté par Orange. La SNCF a pris en charge l’évolution technologique des trains pour accueillir cette nouveauté. Car il faut maintenant réussir à convertir les signaux 3G et 4G en Wifi pour les usages. Le coût est conséquent, 100 millions d’euros pour 300 rames. Mais attention, ce ne sera pas la fibre comme à la maison. Rachel Picard, directrice de SNCF Voyages explique aux journalistes du Monde qu’« on a privilégié un usage raisonné. Tous ceux qui accéderont au Wi-Fi via notre portail pourront savoir combien de personnes sont connectées et ce à quoi ils auront droit pendant leur voyage ».

Et pour ceux qui se pose la question, la SNCF a affirmé que ce procédé ne sera pas facturé sur une augmentation du prix du billet. L’objectif à terme de la SNCF est d’équiper ses trains pour que 90% des clients aient accès à la Wifi en 2020.