Actualités
Partager sur

Smartphone: Une personne sur cinq se sent nue sans portable !

Samrtphone: Une personne sur cinq se sent nue sans portable !
Partage
Partager sur Facebook

Le portable devient indispensable pour beaucoup de monde aujourd'hui. Mais malheureusement la dépendance au smartphone peut être dangereuse.

Qui ne regarde pas son smartphone au moins une fois dans la journée ? Et bien il n’y a plus beaucoup de monde. Notre portable devient le prolongement de notre main. On l’utilise partout, dans la rue, les transports en communs ou encore chez soi. Mais malheureusement de nouveaux chiffres viennent de tomber et ils semblent qu’ils soient alarmants. MCE vous en dit plus.

Une étude alarme sur la dépendance au portable

En effet une étude de Kaspersky Lab a enquêté sur la dépendance au smartphone.
Dans cette étude de nombreuses questions ont donc permis de faire cette étude. Tu préfères te retrouver nu en public ou ne pas avoir de téléphone ? Tu préfères perdre votre téléphone ou avoir un accident de voiture ? Et les réponses semblent très surprenantes !

D’après cette étude, 75 % des utilisateurs reconnaissent donc recourir à un appareil connecté pour faire semblant d’être occupés. Au moins il ne parle pas à quelqu’un. 72 % des utilisateurs ont quant à eux recours à leur smartphone lorsqu’ils ne savent pas quoi faire en société.

Et ces chiffres inquiètent et montrent la dépendance des utilisateurs dans leur vie de tous les jours. Donc 46 % des personnes interrogées reconnaissent s’en servir chaque jour simplement pour tuer le temps. De plus 44 % l’utilise comme distraction quotidienne tout simplement.

Et 31 % préfèrent passer par un site ou une application plutôt que de héler un taxi ou de demander leur chemin dans la rue.

Enfin 1 personne sur 5 se sent nue sans appareil. Et pour 23 % des personne sintérisé dans l’étude elle préfèrent se retrouver nues en public plutôt que de ne pas avoir d’appareil connecté.

Le portable peut être dangereux

En effet cette étude montre que 26 % des participants regardent leur téléphone en traversant la route. Tout comme 21 % qui regardent leurs écrans en marchant dans un endroit inconnu ou dangereux.