fbpx
Actualités
Partager sur

Service public: une majorité des Français en sont satisfaits

Service public: une majorité des Français en sont satisfaits
Partager
Partager sur Facebook

Ils sont une majorité de Français a être satisfaits du service public en France. Ils sont même plus des trois-quarts a juger ce débat primordial lors d'une élection.

C’est presque surprenant tant certains groupes politiques tapent dessus à longueur de temps… Mais les Français sont 54% contre 46% à être satisfait du service public. Un chiffre paru selon une étude d’Odoxa et de l’Institut de la Gestion Déléguée pour la Dépêche du Midi. Du moins, il faut nuancer. Car ce chiffre est favorable sur la question du service public local.

Cette enquête a permis de mesurer le niveau de satisfaction, les perceptions et les attentes des Français. Notamment dans leurs attentes en ce qui concernent le service public national. Ce dernier a été comparé avec ses homologues des quatre autres grands pays européens. A savoir, l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et l’Espagne. Car seuls les services publics locaux et nationaux sont réellement capables de dominer le classement européen.

Une peur de la dégradation omni-présente

Mais le service public français est en danger. En effet, ils sont près de 75% des personnes interrogées à être persuadés qu’il va se détériorer au fil des années. Ils sont même nombreux à s’inquiéter d’une telle dégradation. De plus, le service public intéresse. En effet, 74% estiment que le sujet n’est pas assez développé lors des différentes campagnes électorales en France. Pourtant, ils sont 84% à juger que cette thématique est une des plus importantes dans les programmes.

Le service public est primordial dans une campagne électorale

Parmi les personnes qui trouvent ce sujet important, 59% expliquent qu’ils voteront en fonction de ce que contient le programme sur cette thématique. D’autant plus que cet intérêt pour le service public est généralisé. En effet, peu importe la sensibilité politique, les électeurs se sentent concernés par ces lignes de chacun des programmes.

Ils sont 90 % des sympathisants de gauche, 85 % de droite et 78 % du FN a juger cette thématique comme importante lors d’une échéance électorale. De plus, les Français ne voient pas comment faire des économies sur le service public. En effet, faire des économies signifient une dégradation de ce dernier. Ce qui représente une crainte pour les électeurs.