fbpx
Actualités
Partager sur

Selfie:Jean-Marie Le Pen a décidé de porter plainte contre Brahim Zaibat!

Selfie:Jean-Marie Le Pen a décidé de porter plainte contre Brahim Zaibat!
Partager sur Facebook

Suite à un Selfie publié en décembre 2015. Jean-Marie Le Pen a décidé de porter plainte contre le danseur Brahim Zaibat

L’ex-petit ami de Madonna risque d’avoir quelques petits soucis avec la justice, suite à un Selfie de Jean-Marie Le Pen en train de dormir posté sur les réseaux sociaux. Jean-Marie Le Pen a décidé de porter plainte.

Jean-Marie Le Pen porte plainte contre Brahim Zaibat

Jean-Marie Le Pen a décidé de porter plainte contre le danseur Brahim Zaibat. Cette plainte fait suite à un Selfie qui a été pris dans un avion. La photo montre Jean-Marie Le Pen en train de dormir.
Le fondateur du Front national voudrait porter plainte pour « violation de la vie privée ».

« Trouvez-vous normal d’être photographié endormi dans un avion ? La justice décidera. C’est ma vie privée et je veux me protéger de ce type de comportement », a expliqué Jean-Marie Le Pen à Rue 89.

Jean-Marie Le Pen a demandé que le chanteur s’excuse sur les réseaux sociaux. Selon des informations du magazine Public « Jean-Marie Le Pen réclame 50 000 euros à Brahim Zaibat, indiquant que cette photo a nui à son image et a contribué à la défaite du parti dirigé aujourd’hui par Marine, sa fille. »

Un Selfie qui dérange

Le Selfie a été posté sur les réseaux sociaux, juste avant le second tour des élections régionales, vendredi 12 décembre 2015.

L’ex-petit ami de Madonna avait alors indiqué en légende :« Mettez les KO demain en allant tous voter. Pour préserver notre France fraternelle !!! ». La photo rendue publique aurait eu 190 000 likes sur Facebook selon L’Obs.

Même si cette photo a été postée la veille des élections régionales, selon des informations de Rue 89, Brahim Zaibat assure que cette photo a été prise il y a déjà longtemps. « Cette photo, je l’avais dans mon téléphone depuis plus de deux ans, racontait Brahim Zaibat à TéléStar le 8 janvier. Je voulais l’utiliser au moment voulu. J’ai pensé que les régionales étaient le bon moment car au premier tour, [le FN] était assez fort. »

Le danseur Brahim Zaibat pourrait être entendu par la justice dans les prochains jours.