Actualités
Partager sur

Santé: un jeune indien découvre le foetus de son frère dans son propre corps

Santé: un jeune indien découvre le foetus de son frère dans son propre corps
Partage
Partager sur Facebook

Le foetus dans le foetus est une sorte de problème médicale qui se chiffre à une sur cinq millions.

A son arrivée pour des douleurs au ventre à l’hôpital, un jeune garçon de quatre ans ne s’attendait pas à voir ça. En effet, lorsque ce jeune indien a franchi la porte des urgences, les médecins pensaient simplement devoir retirer une tumeur dans le ventre de l’enfant. Mais la protubérance du jeune garçon n’était pas une tumeur… mais un foetus qui se trouvait dans son abdomen. Une surprise totale pour les médecins qui n’en sont pas revenus selon l’India Times. Encore formé ce foetus n’est pourtant pas une première médicale, mais un cas d’une extrême rareté qui est connu des médecins du monde entier depuis des siècles.

Un foetus dans le foetus

Mains, jambes, ongles, tête quasi formée, tout était là. C’est la caractéristique de ce qui est appelé le foetus dans le foetus. Ce cas s’explique par « un siamois qui n’a pas pu se développer en fait », décrit Michèle Scheffler, gynécologue au journal 20Minutes. Si au départ il n’y qu’un seul oeuf, lors de la multiplication des cellules lors des premières heures de la fécondation, deux personnes identiques se sont donc créées par une division de cette oeuf en deux. Mais dans certains cas, cette division se passe mal et un des deux foetus meurt avant même de naître. « Mais à un moment donné, ils se sont retrouvés dans une situation où le premier embryon était peut-être joint à l’abdomen de l’autre et s’est intégré à lui. C’est la paroi abdominale qui a intégré le frère », explique la spécialiste à 20Minutes.

Un cas sur 5 millions de naissances

Selon les chiffres médicaux donnés sur le sujet, ces cas sont connus, mais extrêmement rares. On établit le nombre à une naissance sur cinq millions. L’Organisation mondiale de la santé a pour le moment classé ce type de naissance comme une variante de tératome mature, un type de cancer des ovaires. Ce qui est dangereux, car le corps du foetus mort pourrait mettre en danger la vie de celui qui a survécu.