fbpx
Actualités
Partager sur

Santé: les boissons sucrées responsables de 63 000 décès

Santé: les boissons sucrées responsables de 63 000 décès
Partager
Partager sur Facebook

Les boissons sucrées sont très mauvaises pour la santé. Ca tout le monde le sait. Mais une enquête de l’université de Waterloo nous en dit plus.

L’université de Waterloo vient de publier une étude sur les impacts de la consommation de boissons sucrées. Une étude qui s’intéresse notamment aux conséquences d’une consommation toujours en hausse.

Une consommation de boissons sucrées très importante

Au Canada, la consommation de boissons sucrées s’élève à 444 mL par jour et par habitant. Selon pourquoidocteur.fr cela représente, en un an, une baignoire remplie de boissons sucrées.

Sous cette étiquette, il faut comprendre thé, café, sodas, eaux aromatisées et même boissons énergisantes. Chez les jeunes, ces boissons sont consommées en encore plus grande quantité. 579 mL par jour pour les jeunes. Soit un peu moins de deux canettes par jour par personne.

Cela représente environ 16 cuillers à café de sucre raffiné. Et ce serait la cause de près de 63 000 décès sur les 25 prochaines années selon l’étude de l’université de Waterloo.

Les conséquences sur la santé

Au total, cette consommation importante serait à l’origine de la mauvaise santé des Canadiens.

Sur les années à venir, cela représente 3 millions de cas d’obésité, qui favorise notamment le diabète (1 million) et 11 types de cancer (100 000 cas). Elles pourraient également être responsable de 40 000 AVC pour les 25 prochaines années.

Pour empêcher cela, le gouvernement canadien est sur la piste de différentes politiques restrictives. Selon pourquoidocteur.fr ces politiques s’approchent souvent des politiques anti-tabac. Hausse des taxes, régulation, aménagement dans les magasins…

En France, le Parlement vient d’adopter un décret qui vise à interdire les fontaines à sodas dans les restaurants. De telles politiques coûtent en revanche cher aux pouvoirs publics. Selon l’étude, cela représente 35 milliards d’euros au Canada.