Actualités
Partager sur

Saad Lamjarred en détention: le chanteur est accusé d’un quatrième viol !

Saad Lamjarred en détention: le chanteur est accusé d'un quatrième viol !
Partage
Partager sur Facebook

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient d'être placé en détention par la Cour d'appel d'Aix-en-Provence. Une jeune fille l'accuse de viol.

Le chanteur marocain Saad Lamjarred vient d’être placé en détention mardi 18 septembre par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence. En effet le jeune homme a derrière lui déjà quatre accusations de viol. La dernière date du 26 août 2018. Il aurait violé une jeune fille en boîte de nuit à St-Tropez. MCE vous en dit plus.

Saad Lamjarred accusé de viol cet été

En effet alors que le chanteur marocain remontait tout doucement la pente, une nouvelle accusation de viol le fait chuter. Il vient de rentrer en détention par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, mardi 18 septembre 2018. Il aurait donc violé une jeune française le 26 août 2018. La sentence semble sans appel. La décision de la Cour d’appel suit un examen en appel du parquet de Draguignan contre son placement sous contrôle judiciaire selon l’AFP.

De plus Saad Lamjarred avait eu une mis en examen à l’issue de la plainte d’une jeune femme l’accusant de l’avoir violée. Cela aurait eu lieu la veille dans un établissement de nuit de la station balnéaire de St-Tropez. Il avait également interdiction de quitter le territoire. Le parquet qui avait requis son placement en détention provisoire avait fait appel en septembre de la décision du juge des libertés et de la détention.

« Cette décision reste très décevante. M. Lamjarred conteste les faits et l’intégralité des accusations portées à son encontre. Il a démontré par le passé qu’il honore toujours les rendez-vous judiciaires. Nous allons reprendre notre bâton de berger pour que dans un premier temps il retrouve la liberté, puis pour démontrer qu’il reste innocent », a réagi son avocat Me Jean-Marc Fedida, dont les frais son généreusement payés par le roi du Maroc.

Saad Lamjerred a d’autres problèmes avec la justice

En effet le chanteur a déjà d’autres mises en examen. Une première pour « viol » après une enquête ouverte en 2017 à la suite de la plainte d’une jeune Franco-Marocaine. Elle affirme que le chanteur l’avait abusée et frappée, à Casablanca en 2015. Une seconde pour « viol aggravé » et « violences volontaires aggravées » contre Laura Prioul, qui a déposé plainte en 2016.

Enfin de source judiciaire, les deux enquêtes ouvertes à Paris sont closes. Le parquet doit encore prendre ses réquisitions sur la tenue ou non d’un procès aux assises, avant la décision finale des juges d’instruction, affirme l’AFP.