MCE est disponible sur
  • Orange 217
  • SFR 177
  • BBox 156
  • Free 237
  • Numericable 78
  • Darty Box 117
Actualités
Partager sur

Rouen: une étudiante assassinée dans sa chambre universitaire !

Rouen: une étudiante assassinée dans sa chambre universitaire !
Partage
Partager sur Facebook

Elle est morte dans sa chambre. La police judiciaire s'est rapidement saisi de l'affaire. Le cadavre de la jeune étudiante de 19 ans, a été retrouvé.

Ce sont ses parents qui ont donné l’alerte, après ne pas avoir eu de nouvelles de leur fille de 19 ans. Elle était résidente d’une cité universitaire à Rouen, à Mont-Saint Aignan. Son corps a été découvert sans vie vers 22 heures.

Decès d’une étudiante

Selon les premières informations, la jeune femme serait morte depuis quelques jours. Elle a été retrouvée dans sa chambre dans un état de raideur cadavérique. De fait, l’étudiante n’avait plus donné de nouvelles à ses parents depuis plus de trois jours. Ce sont eux qui ont prévenus les services de Police. Les pompiers ont du s’introduire dans l’établissement. Ils n’ont pu que constater le décès de la jeune femme. Une enquete a bien été ouverte par la police.

Meurtre sordide d’une étudiante

Ce decès d’une jeune étudiante, rappelle que la disparition de jeunes adultes fait souvent l’objet d’affaires tout à fait sordides. Malheureusement en France, plusieurs cas similaires ont eu lieu ces derniers mois. Trois étudiants respectivement agés de 18 et 23 ans ont été mis en examens en juillet dernier. Après la découverte du cadavre d’Eva Bourseau, 23 ans. Par ailleurs, elle a été complètement démembrée et placée dans une malle. La malle a été retrouvée dans un immeuble.

Les trois étudiants complices, ont fini par avouer leur crime. Cette affaire avait mobilisé de grands moyens humains. Le corps avait été à moitié dissout. Effectivement, il y avait une volonté de faire disparaitre le corps de l’étudiante. Et ce, après avoir été largement inspirés par la série américaine « Breaking Bad ». Le fond de cette affaire toulousaine repose sur une histoire de drogues, dont la victime semblait être friande. Enfin, un second cas a été relevé à Toulouse, celui d’une autre étudiante retrouvée étendue à son domicile. Après y avoir emmenagé juste quelques semaines auparavant. Elle a été retrouvée dans sa chambre, elle gisait dans une marre de sang..