Actualités
Partager sur

Le Roi d’Arabie Saoudite s’endette de 3,7 millions d’euros en France

Le Roi d’Arabie Saoudite s’endette de 3,7 millions d’euros en France
Partage
Partager sur Facebook

Le Roi d'Arabie Saoudite n'en finit plus avec les polémiques. La dernière en date : il a omis de payer sa facture aux Hôpitaux de Paris s'élevant à... 3,7 millions d'euros.

C’est sur Twitter que le scandale arrive après un tweet de Patrick Pelloux, le désormais célèbre urgentiste et chroniqueur à Charlie Hebdo. Il a dénoncé la facture colossale restée impayée par le Roi aux Hôpitaux de Paris. Celle-ci s’élève en effet à… 3,7 millions d’euros ! Une information confirmée par le Parisien du 4 août, qui précise toutefois que la somme due ne concerne pas seulement les frais de santé du Roi Salmane. En effet, elle comprendrait également des particuliers, des organismes et l’ambassade à Paris.

La France ne réclamera rien

Relations commerciales obligent, la France ne réclamera pas son chèque au Roi. Et si l’Assistance publique ferme les yeux sur quelques millions, c’est que le partenariat commercial avec l’Arabie Saoudite en génère des milliards. Aujourd’hui, le pays de la Péninsule Arabique est le premier partenaire commercial de la France dans le Golf et son premier client dans le secteur de la Défense. Ce n’est pas la première fois que les Hôpitaux de Paris sont confrontés à cette situation. Les frais de santé de rois et de diplomates étrangers leur ont déjà coûté 118,6 millions d’euros ! Ainsi depuis 2012, les soins sont surfacturés de 30% pour les non-résidents.

Une ultime polémique et puis s’en va

La France n’est donc pas prête d’oublier de si tôt le Roi d’Arabie Saoudite. Plus tôt, il avait déjà suscité l’indignation des vacanciers pour avoir privatisé la plage de Vallauris, en Côte d’Azur. Jean-Pierre Pernaut, le présentateur vedette du journal de 13h sur TF1, a même vu sa page Facebook censurée, une censure soupçonnée pour son coup de gueule mémorable contre ce qu’il considère comme largesse d’Etat. Il avait été soutenu par plus de 10 000 internautes. Et comme si cela ne suffisait pas, le Roi avait refusé la présence d’une policière affectée à la surveillance de sa villa quand l’Emir et ses comparses se baignaient. Le Roi est parti hier, laissant derrière lui un souvenir pour le moins amer. A ce prix là, on espère tout de même qu’il aura passé de bonnes vacances !