fbpx
Actualités
Partager sur

Rennes: un jeune homme pousse des enfants à se battre dans la rue

Rennes: un jeune homme pousse des enfants à se battre dans la rue
Partager
Partager sur Facebook

Un jeune homme de 19 ans est mis en examen par le tribunal de Rennes (Bretagne) pour provocation de mineurs à commettre un délit.

C’était l’été, un jeune homme de 19 ans ne savait pas quoi faire de ses journées. En très peu de temps il a trouvé une activité tout à fait passionnante.

Des garçons poussés à se battre dans la rue

La semaine dernière à Rennes (Bretagne), une jeune homme de 19 ans est mis en examen. Durant l’été 2016, il a poussé de jeunes garçons à se battre dans la rue, conduisant à une blessure à la tête de l’un d’eux.

Le tribunal correctionnel de Rennes poursuit un jeune homme de 19 ans, originaire du quartier Villejean de Rennes. Pendant l’été 2016, selon Ouest-France, le jeune homme a poussé des jeunes garçons à se battre dans la rue. L’un d’eux a été blessé à la tête.

En août 2016, les pompiers sont appelés sur la dalle Kennedy, dans le quartier de Villejean à Rennes. Ils prennent en charge un jeune garçon de six ans, blessé à la tête. La blessure n’est pas très grave, mais la police est prévenue compte-tenu de son jeune âge.

Selon Ouest-France, qui rapporte l’affaire, le garçon s’est battu avec un groupe de trois autres enfants du même âge. Selon leurs témoignages, c’est un jeune homme de 19 ans, originaire du quartier, qui les a poussé à se bagarrer dans la rue.

Une affaire d’ennui

Selon une source policière citée par le quotidien local, ce n’était pas la première fois que les jeunes garçons étaient poussés à se battre. Cependant, ils ne savent depuis combien de temps cela durait exactement. Le jeune homme de 19 ans s’ennuyait pendant les vacances scolaires.

Un garçon avait déjà été blessé et le jeune homme de 19 ans lui a donné 10 euros pour qu’il n’en parle pas à ses parents.

Le jeune homme est déjà connu des services de police. En effet, le 26 janvier, les autorités doivent sortir le jeune homme d’une incarcération pour pouvoir le placer en garde à vue. Il avait été incarcéré pour d’autres motifs d’après Ouest-France.

Lors de sa garde à vue, il a admis avoir poussé les garçons à se battre. Mais il n’aurait pas exercé de menaces sur eux. Le tribunal correctionnel le met en examen pour provocation de mineurs à commettre un délit.