fbpx
Actualités
Partager sur

Ratp: Le pass navigo sera remboursé à hauteur de 50% pour les mois d’Avril et de Mai par la SNCF !

Ratp: Le pass navigo sera remboursé à hauteur de 50% pour les mois d’Avril et de Mai par la SNCF !
Partager
Partager sur Facebook

À cause ou grâce on ne sait plus vraiment. Mais en tout cas ce qui est sûre et certain, c’est que le pass navigo sera remboursé de 50% pour les mois d’Avril-Mai.

En effet, suites à la multitude de grèves qui ont eu lieu, la SNCF a décidé de rembourser la moitié des pass navigo aux usagers des lignes affectées entre avril et mai. Cela concerne donc les usagers île de France.

Ce que prévoit la SNCF

En effet, C’est Valérie Pécresse qui en a fait l’annonce ce mercredi matin. La présidente de région mais aussi d’IDF mobilités a donc annoncé qu’en avril et en mai, le pass Navigo ainsi que la carte Imagine R se verrait remboursées à 50% pour les usagers impacté par la grève à la SNCF.

« Je peux aujourd’hui annoncer que la SNCF remboursera 50% du passe Navigo à tous les abonnés SNCF pour le mois d’avril et de mai », a déclaré sur RTL la présidente d’Île-de-France Mobilités. Ce à quoi elle a ajouté qu’un rabais similaire s’appliquerai aux détenteurs de la carte Imagine R, destinée aux jeunes.

Donc un site dédié va ouvrir mi-juin pour toutes les requêtes concernant les dédommagements. Ainsi, vous pourrez y faire vos demandes de dédommagement en ligne.

Qui sont les concernés ?

Cependant, cela ne concerne que les usagers impacté par la Grève. Et non pas les utilisateurs du métro ou autre lignes.

Le détail des modalités sera dévoilé dans ce fameux site dédié aux remboursements qui sera ouvert « à partir de la mi-juin », a confié Pécresse.

Mais la SNCF explique que tous les détenteurs de passes Navigo et cartes imagine R ne seront pas concernés. Il faudra pouvoir justifier un trajet quotidien sur le réseau Transilien. Autrement pas de remboursement !

Alors ceux qui tenterait de mettre une carotte peuvent s’abstenir !

Ce geste commercial devrait se chiffrer « en dizaines de millions » d’euros pour la SNCF. Qui aux yeux de la présidente de région est “intégralement responsable » des désagréments qui ont eu lieu.

Malgré tout, elle salue les « cheminots qui travaillent ».