Actualités
Partager sur

Pollution: vivre à Paris pendant 1 an équivaut à fumer 183 cigarettes !

Pollution: vivre à Paris pendant 1 an équivaut à fumer 183 cigarettes!
Partage
Partager sur Facebook

Une nouvelle étude vient de tomber sur la pollution. Et elle est plutôt inquiétante. Vivre pendant à Paris reviendrait à fumer 183 cigarettes !

Une étude européenne sur la pollution a été dévoilée par le Parisien. La pollution de l’air reste impressionnante dans le grandes villes. Passer quelques jours dans une grande ville équivaut donc à fumer entre une et quatre cigarettes. Le calcul est le même dans la capitale pour les Parisiens. Ils fumeraient aussi 183 cigarettes. Rien que ça !

Pollution: vivre à Paris pendant 1 an équivaut à fumer une à quatre cigarettes par jour !

Cette étude mise en lumière par le Parisien montre la pollution persistante dans les grandes villes d’Europe.

Et Paris ne déroge pas à la règle ! Un Parisien qui vit dans la capitale consommerait donc 183 cigarettes par an. Soit une à quatre cigarettes par jour à cause de la pollution.
Un chiffre hallucinant quand on y pense.

« On recommande d’éviter de manger ou de pratiquer du sport en extérieur, quand la pollution de l’air est élevée, », explique Jens Muller, coordinateur des dossiers qualité de l’air au sein de l’ONG Transport et Environnement.

,, »Mais passer ses vacances dans une ville consiste essentiellement à marcher et à déjeuner en terrasse. Au regard des impacts de la pollution de l’air sur la santé, c’est comme si on obligeait les touristes à fumer, y compris les enfants ».

Etre attablé à côté de plusieurs fumeurs a donc les mêmes effets. Il suffit d’une marche dans une grande ville pour respirer aussi l’équivalent en composés toxiques de plusieurs cigarettes.

Toutes les grandes villes d’Europe en font les frais

De plus quatre jours à Barcelone, en Espagne, a pour équivalent d’une cigarette fumée, toujours selon cette étude. Tandis qu’une journée à Londres reviendrait à 2,75 cigarettes en quatre jours.

L’association européenne Transport et environnement atteste de ces chiffres alarmants sur la pollution, ce vendredi.

En effet L’ONG compare la contamination aux particules fines des dix grandes villes européennes les plus touristiques. Et elle les convertit en nombre de cigarettes fumées.

L’institut américain Berkeley Earth est à l’origine de cette méthode de calcul. Une personne respirant 22 microgrammes/m3 de particules fines a les même effets que fumer une cigarette.

Visiter Paris pendant quatre jours revient à fumer deux cigarettes. A Londres, Milan, Prague ou encore Istanbul, les effets augmentent.